gtag('config', 'AW-970745833');

Pour connaître le récit précédent, rendez-vous ici à Apprendre la vie à travers bébé!

Maintenant plus de 4 mois que nous vivons sur notre nuage avec Émile qui pour nous est le plus gentil, adorable et intelligent des petits bonhommes. Je me plais à dire que mon gars il est spécial et je taquine les gens en disant, c’est pas parce que c’est le mien là, il est spécial.

Bébé Émile, fils de Chantal et Rachel maman collaboratrice - Mamans et papas collaborateursJe suppose qu’ils le sont tous, mais je nous trouve vraiment chanceuses. La vie à la maison avec Émile c’est généralement de la joie indescriptible de le voir s’allumer à l’environnement un peu plus chaque jour. Il interagit avec nous et de plus en plus avec notre entourage. Il sourit, il gazouille, il bat des ailes et s’agite quand il est heureux et excité.

Nous espérons avoir d’autres petits amours après Émile, mais il comble à lui seul notre affection maternelle. Émile dort entre 5 h-8 h d’affilée depuis plusieurs semaines déjà. Bon, vous devez déjà vous dire que je suis un peu gaga et que j’embellis notre vie. Je suis très consciente qu’il demeure un bébé. Et que Monsieur sourire, a des journées moins up la vie…mais c’est un bébé.

Évidemment, chaque bébé a son truc. Émile ce sont les dents… deux déjà, apparues la première semaine de ses 4 mois. Après une ou deux semaines plus fragiles émotionnellement, ça semblait passé. Et voilà qu’il se met à dormir moins la nuit, des réveils en début de nuit plus difficiles. Il boit un peu plus souvent la nuit qu’avant.

Et on est reparties dans les interrogations parentales… Est-ce encore les dents, il arrive à 5 mois, est-ce qu’il a plus faim, est-ce des reflux, est-ce nous qui produisons des habitudes de sommeil moins favorables?

Quand tout va bien on ne change rien, mais quand un trouble survient, on ne sait plus. Je pense que c’est ça la vie d’un parent… une alternance de joie et bonheur et d’inquiétudes toute la vie, si j’en crois mes propres parents… 🙂 Bienvenue dans le monde de la parentalité.

Je suppose qu’on saura dans les prochaines semaines ce qui perturbe le sommeil d’Émile.

À bientôt!

Pour lire le récit suivant de Chantal, consultez Hakuna Matata.

Chantal, Rachel et Émile
Les opinions émises dans ce billet n’engagent que l’auteure.

Photo - Échographie 20 semaines - journal intime de Chantal et Rachel

Ce billet est également disponible en: English

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse courriel valide.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu