La rédaction de ce billet s’est faite en partenariat avec Karl Brodeur de Formation Vitalis.

Bonjour les parents,

Mon expérience de plusieurs années auprès de vous m’a démontré bien souvent comment les futurs et nouveaux parents sont soucieux face aux soins à donner à leur bébé mais aussi à réagir efficacement en cas de situations d’urgence. Il est clair que je ne peux pas vous parler de toutes les circonstances qui pourraient survenir et qui nécessiteraient une aide. Je ne peux pas non plus vous former à donner les premiers soins efficacement à vos bébés, mais je peux augmenter vos connaissances sur certaines situations d’urgence qui arrivent le plus souvent chez les jeunes bébés de moins d’un an.


Dans ce billet : 


Je ne suis pas la spécialiste des premiers soins mais j’ai demandé la participation de Karl qui est un paramédic (ambulancier), pour ce billet. C’est également un papa et un intervenant certifié de la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC du Québec pour enseigner aux parents les rudiments des premiers soins. Il connaît son affaire comme on dit et il est aux premières loges d’événements tristes qui auraient pu être évités. Par la formation, il se mobilise pour agir sur la prévention afin que ces situations n’arrivent plus.

Photo - Karl Brodeur, paramédic, Vitalis

Karl Brodeur, paramédic et formateur pour Formation Vitalis

Selon les statistiques de la Société canadienne de pédiatrie, l’étouffement et la suffocation sont à 40 % responsables du décès non intentionnel des jeunes bébés de moins de 1 an et dans 95 %, cela arrive à la maison. La prévention aurait pu sauver ces vies!

Attention aux parents qui pensent se procurer un dispositif de surveillance vendu pour les bébés! De nouvelles technologies avec des capteurs de détection ultra-sensibles tentent de percevoir les arrêts respiratoires des bébés dans la première année de vie. Mais selon Santé Canada et la Société canadienne de pédiatrie, ces systèmes n’ont aucunement prouvé leur efficacité à prévenir le syndrome de la mort subite du nourrisson ou un arrêt respiratoire. Puisque les bébés font normalement des pauses respiratoires en bas âge, les parents qui utilisent ces appareils sont souvent confrontés à des sonneries sans raison qui causent bien souvent plus de stress et d’anxiété que de calme et de quiétude. Plusieurs parents appelleront les services d’urgence et consulteront davantage dans les cliniques et hôpitaux à ce propos.

Il est recommandé aux futurs et nouveaux parents de prendre une formation de base avec des personnes compétentes et accréditées pour savoir comment intervenir en cas d’urgence avec leur bébé et leurs jeunes enfants. En fait, tout parent ou toute personne qui s’occupe d’enfants devrait être formé en réanimation cardiorespiratoire (RCR) et en premiers soins en cas d’étouffement, même si cela concerne les grands-parents qui assument cette tâche ou une gardienne à la maison. Cette formation devrait ensuite être mise à jour à chaque 3 ans idéalement pour le public et encore plus fréquemment pour les intervenants de la santé.

Image - Premiers soins sur un bébé qui s'étouffeIl ne faut pas prendre pour acquis que vous apprendrez des techniques de secours à la maternité après la naissance de votre bébé. Très peu de centres ont le temps et le personnel nécessaire pour enseigner ce genre de choses dans un court séjour hospitalier. Compte tenu de la fatigue qui suit l’accouchement, ce n’est pas non plus le meilleur moment pour apprendre sur le sujet. Il est préférable de vous préparer à l’avance et d’avoir ainsi la tête tranquille et l’énergie suffisante pour en garder le plus de notions possibles.

L’étouffement, l’arrêt respiratoire et la mort du berceau (syndrome de la mort subite du nourrisson) semblent les éléments les plus préoccupants pour vous les parents. Apprenez-en plus sur le syndrome de la mort subite du nourrisson dans cet autre billet.

Si vous désirez en apprendre plus à ce sujet, rendez-vous à L’étouffement, la suffocation et la strangulation.

Ce billet est également disponible en: English

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse courriel valide.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu