Quel casse-tête tous ces congés possibles lors de l’arrivée d’un bébé : RQAP, CSST, congés sans solde, congés sociaux, etc. Je sais, je sais, je vous comprends d’être mêlée dans tous ces papiers. Je ne peux ressortir l’ensemble des informations, car plusieurs sont très personnelles à chaque femme enceinte ou allaitante. Toutefois, je tenterai de mettre en lumière les plus pertinentes avec les liens correspondants afin de communiquer directement avec les instances concernées et vous apportez les renseignements complémentaires propres à votre situation. N’oubliez pas de consulter aussi le chapitre sur les congés parentaux et retrait préventif dans votre Guide Mieux vivre avec notre enfant de la grossesse à deux ans, publié par l’Institut nationale de santé publique du Québec.


Dans ce billet :


Le Régime québécois d’assurance parentale (RQAP) est un programme qui aide un grand nombre de futurs ou nouveaux parents d’avoir une indemnité qui compense une diminution salariale engendrée par l’arrivée d’un bébé dans leur vie. Chaque situation est prise en compte, vous êtes travailleuse salariée ou travailleuse autonome ou les deux? Il y a plusieurs congés possibles : Le congé de maternité destiné à la mère, le congé de paternité pour les pères et le congé parental. Les semaines du congé parental peuvent être partagées entre les parents selon leur convenance : l’un à la suite de l’autre ou en même temps, si tel est leur désir.

Pour avoir droit à une prestation du RQAP, il faut à priori demeuré au Québec, avoir payé une contribution au régime et avoir gagné au moins 2000 $ dans l’année qui précède votre demande. Il est toutefois très difficile d’établir le montant exact de votre prestation, car plusieurs éléments seront pris en compte pour calculer le tout, et ce, selon le régime choisi (régime de base ou régime particulier).

Pour en savoir plus sur le sujet, accédez à la partie suivante, RQAP : Congé long ou congé court?

4 Commentaires. Leave new

  • bonjour à vous,

    Bonne question ! Il y a toutes sortes de situations qui affectent la réponse à votre question. Chaque demande doit être évaluée pour être en mesure de répondre adéquatement à votre question. Dans un premier temps, il faut voir si vous êtes ou non admissible à la RQAP puisqu’il y a plusieurs critères pour y avoir accès ( voir: http://www.rqap.gouv.qc.ca). Si vous êtes admissible, vous pourrez faire compter ce qui vous reviendrait et pourrez comparer avec ce que vous recevez maintenant pour avoir l’heure juste. Aussi, parfois certains services gouvernementaux payent et lorsqu’une grossesse arrive, c’est un autre service qui prend la relève ( d’emblée), ça aussi c,est important de savoir et ce, via votre agent de la CNESST et leur demander en fonction des données que vous aurez eu de la RQAP selon votre situation personnelle. Et en dernier, vous pourrez mieux évaluer s’il est préférable ou pas pour votre famille que ce soit le papa qui prenne le congé parental.
    Bonne chance,

    Marie

  • Bonjour,
    Je suis présentement en arrêt et payer par la CNESST depuis 1an et demie pour cause d’acte criminel. J’aimerais savoir que dois-je faire pour la RQAP ? Est-ce que plus avantageux que mon conjoint prenne le parental ?

    Merci

  • Bonjour Valérie,

    C’est une très bonne question mais je pense que la meilleure chose à faire et de communiquer avec le bureau de chômage et si tu n’as pas droit à la CSST et que tu dois être arrêtée, tu as aussi le chômage maladie mais c’est pas le même revenu bien évidemment.

    Lors de ton appel, la personne pourra faire le tour de ta situation personnelle et te conseiller sur les options dans les circonstances.

    au plaisir,

    Marie

  • Valérie Langlois
    06/14/2018 2:28 pm

    Salut Marie j’ai besoin d’informations à propos des retrait préventif pour une grossesse donc moi je travail à postes Canada au fédéral j’ai communiqué avec la CSST et il y a aucun programme pour nous car le fédéral a pas eu d’entente avec la CSST qui est provincial donc pas droit au retrait préventif le médecin voudrais bien m’arrêter de travailler et mon employeur n’a pas le choix d’accepté sauf que je me retrouve sans solde ma question est est-ce que je pourrais avoir de l’assurance maladie comme le chômage avant de pouvoir tomber sur le RQAP ?

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse courriel valide.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu