Bonjour à toutes,

Je me fais abondamment questionner sur les changements du cuir chevelu et la perte de cheveux durant la grossesse et à la période postnatale (après l’accouchement).


Dans ce billet : 


Certaines femmes enceintes verront leur chevelure devenir plus flamboyante, soyeuse à leur grand plaisir, tandis que d’autres trouveront leurs cheveux plus ternes, cassants, plus gras et moins souples que d’habitude.

L’augmentation de l’œstrogène et la prise de suppléments vitaminiques déstabilisent souvent le cuir chevelu et le cycle de production de sébum. On remarque même que la texture du cheveu peut changer du tout au tout, passant de lisse à frisé. Nous savons que la plupart du temps, l’œstrogène aide à vitaliser les cheveux et à favoriser la régénérescence des follicules.

De plus, l’augmentation du métabolisme durant la grossesse occasionne des changements au niveau du cuir chevelu comme à bien d’autres endroits du corps de la femme enceinte.

L’Association canadienne de dermatologie avance qu’il est normal pour une femme de perdre de 60 à 100 cheveux par jour sur la masse qu’elle possède sans s’alarmer. Ce phénomène se passe au niveau du follicule pileux. Je vous explique : notre système pileux possède un orifice folliculaire où pousse le cheveu. La croissance du cheveu se déroule en trois phases continues :

  1. La phase de croissance où le cheveu pousse d’environ 3 cm par mois. Le cheveu peut rester entre 3 et 6 ans sur le cuir chevelu avant de tomber.
  2. La phase de régression qui correspond à la période de perte de vie, de chute.
  3. La phase de repos est la phase d’inactivité où le follicule se prépare à amorcer sa croissance à nouveau (revenir à la phase 1).

Même si le rythme de ces cycles varie d’un cheveu à l’autre, certains tombent tandis que d’autres débutent leur croissance et ainsi de suite. C’est souvent le déséquilibre entre les cheveux perdus et les repousses qui crée la diminution de la masse de la chevelure. La zone atteinte se situe souvent à la partie frontale et le dessus de la tête, près de la frange.

Pourquoi la maternité peut‑elle engendrer une perte de cheveux importante? Bonne question! Consultez la suite à Pourquoi perd‑on des cheveux durant la maternité? Les causes possibles.

Ce billet est également disponible en: English

5 Commentaires. Leave new

  • Merci de faire partager ça! Un article très intéressant.

  • J’en suis ravie!

    Marie

  • Merci de faire partager ça! Un article très intéressant.

  • bonjour à vous,
    En fait, le billet éducatif explique bien que la grossesse, l’accouchement et le postnatal ainsi que l’allaitement sont toutes des conditions qui peuvent engendrer des pertes de cheveux chez certaines femmes à un moment ou à un autre……..tant mieux si cela vous a aidé à mieux comprendre.

    au plaisir
    Marie

  • Merci de faire partager ça! voila maintenant quelques semaines que j’ai constaté une perte anormale de mes cheveux; Mais là cela devient de plus en plus inquiétant!!!! Je les perds beaucoup!!! J’allaite depuis 4 mois et je me demande si cela n’est pas lié…

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse courriel valide.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu