Pour lire la partie précédente du récit de Chantal, voir Notre belle aventure commencera enfin dans quelques semaines.

Coucou les parents,

Semaine 35 et tout se déroule toujours comme prévu. Les contractions normales de la période, sans plus. Rien ne laissant présager une venue hâtive. Je ne sais pas si c’est le tournant de la quarantaine, mais devenir parent à cet âge donne l’impression que le temps est ce que l’on contrôle le moins. C’est très paradoxal à certains moments. Ces 5 dernières semaines me paraissent looooooongues tellement nous avons hâte. D’un autre côté, avec le temps, on apprend que celui-ci passe à une vitesse folle. Je me prends parfois à déjà imaginer son adolescence, son départ de la maison, et je serai déjà devenue sexagénaire…ouffff… Je ne suis pas pressée pour ça. Ce n’est pas tant le chiffre qui devient angoissant, mais l’idée de ne plus être la fille active et sportive. C’est certain, je ferai tout pour être la maman forte qui joue avec ses enfants, mais quelques fois des petites pointes d’inquiétudes surviennent. Et Rachel, qui plus jeune que moi sera mon modèle à suivre pour ne pas perdre cette habitude de bouger et vivre à plein!!!

Photo - Horloges - journal intime de Chantal et RachelJ’aurai aussi la chance de passer un mois et demi avec mon petit homme avant le retour au travail. Mais ce temps aussi j’ai l’impression qu’il va passer trop vite. En fait, il y a deux vitesses au temps, celui d’avant la naissance et celui d’après. Et au bout du compte, je sais qu’il faut prendre un jour à la fois et juste en profiter au max, car de toute façon le temps, il passera. Ce ne sont pas les inquiétudes habituelles, je suppose que je devrais penser à sa santé, son éducation, son développement. Mais pour l’instant ce ne sont pas les étapes que j’appréhende.

Rachel aimerait rester à la maison pour veiller à l’éducation de notre enfant et espérons-le, nos enfants jusqu’à l’école. Bien que cette décision peut paraître insécurisante au départ, à y penser, toutes ces heures dans une journée où nos enfants sont pris en charge par des éducateurs/éducatrices et nous qui les retrouvons le soir pour une heure ou deux avant le dodo… Aussi je vois les amis qui courent pour la routine du soir, alors que moi je pourrai revenir à la maison et prendre ce temps pour jouer et être avec les enfants. Une fois bien pensé, ça semble une excellente idée. Étrangement, plus j’y pense, plus je trouve que c’est la meilleure décision de famille. Étonnamment, lorsqu’on parle de ça, les gens sont perplexes. C’est drôle, on priorise la sécurité financière, la carrière, avant la famille de nos jours. Ce n’est pas un jugement, mais on a tellement peur de manquer de quelque chose. Et ça m’arrive des fois de penser que ce sera pas toujours facile, on ne pourra pas faire la même vie, acheter tout ce qu’on veut à nos amours… mais le temps… toujours le temps… c’est précieux, plus que les cadeaux et la grande vie!!!!

Je termine ce petit mot et encore 5 semaines à attendre….Ahhhh que ça passe pas vite!!!!

À bientôt les parents.

Pour lire la suite, voir Mes pensées ces jours-ci sont à la gestion animale.

Chantal
Les opinions émises dans ce billet n’engagent que l’auteure.

Photo - Échographie 20 semaines - journal intime de Chantal et Rachel

Ce billet est également disponible en: English

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse courriel valide.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu