Bonsoir chers parents,

Notre belle aventure commencera enfin dans quelques semaines, du moins pour la prochaine étape. La première partie de cette aventure a en fait commencé il y a déjà 35 semaines maintenant ou pour moi il y a bien des années à attendre le bon moment et la bonne personne.

Je suis Chantal, j’aurai bientôt 42 ans, et ma copine Rachel qui porte notre petit homme, a 32 ans. J’ai attendu toutes ces années pour cette chance magnifique de devenir une maman.

Il y a 35 semaines, on procédait à la 2e insémination qui nous a menées ici. Nous sommes de ces chanceuses qui n’ont pas eu de complication. Jusqu’ici, si ce n’est que des nausées et troubles digestifs légers qui persistent, tout se passe à merveille.

Les petits inconvénients n’ont pas arrêté Rachel de vaquer à ses occupations quotidiennes et même de travailler sur les petits travaux de maison avec moi. Il y a bien un peu de fatigue, les moments qu’elle peut prendre pour se reposer, elle en profite.

Photo - Mobile chambre de bébé - journal intime de Chantal et RachelPar chance, notre été pas trop chaud aura au moins cet avantage de faciliter les derniers mois. Pour moi qui ne porte pas le bébé, il est parfois plus difficile de savoir comment va la grossesse, comment va le bébé. Mais notre petit bout de chou est un grand actif. Il bouge beaucoup. C’est à chaque fois un petit moment émouvant de mettre ma main sur son ventre et de sentir les petits coups et grands remous qu’il fait en se tournant et en poussant.

Bien sûr pour Rachel, ce n’est pas toujours de tout repos. Les points aux côtes, les retournements pendant la nuit, il y a des jours où le sommeil manque un peu. J’essaie d’aider comme je peux, mais parfois on voudrait faire plus. On ne peut pas être deux à porter. Mais Rachel est exceptionnelle, elle donne l’impression que c’est facile la plupart du temps. J’essaie d’être plus sensible à ses besoins, qu’elle sache qu’elle peut se permettre d’être fatiguée, d’avoir des malaises ou tout simplement d’avoir des journées plus difficiles.

En dépit de tout, nous sommes heureuses, et nous vivons ensemble un beau rêve et nous espérons que les prochaines semaines seront pavées d’autant de beaux petits bonheurs.

À bientôt!

Pour le prochain récit, voir Les tics et les tacs… L’angoisse du temps qui passe trop lentement et trop vite…

Chantal
Les opinions émises dans ce billet n’engagent que l’auteure.

Photo - Échographie 20 semaines - journal intime de Chantal et Rachel

Ce billet est également disponible en: English

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse courriel valide.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu