La rédaction de ce billet s’est faite en partenariat avec Karl Brodeur de Formation Vitalis.

Mise à jour du billet septembre 2020.

Bonjour les parents,

Encore une fois me revoici avec des informations pertinentes pour mieux vous informer de certaines situations d’urgence qui peuvent arriver avec votre jeune enfant. Je veux par le présent billet vous soumettre quelques idées de moyens préventifs afin d’éviter le plus possible des circonstances qui pourraient mettre en danger la vie de votre enfant.

Photo - Karl Brodeur, paramédic, Vitalis

Karl Brodeur, paramédic et formateur pour Formation Vitalis

Tout parent est soucieux de la santé de son enfant et veut le maintien de sa sécurité le plus possible. Aussi, pour mieux vous éclairer, Karl un paramédic (ambulancier) a accepté de venir bonifier l’information plus théorique que je possède. Il nous fait profiter de son expertise dans ce domaine à un niveau plus pratico-pratique pour vous. Karl a été formé comme instructeur accrédité par la Fondation des maladies du coeur et de l’AVC du Québec. Il intervient auprès des futurs ou nouveaux parents comme vous et il est à même de constater comment ces différents moyens de prévention peuvent changer des vies.

Vous pouvez également vous référer au billet sur l’étouffement, la suffocation et la strangulation pour compléter votre lecture. Des explications additionnelles vous sont aussi données sur l’arrêt cardiorespiratoire, car oui, vous pouvez faire une très grande différence pour votre bébé!


Photo - Trousse de premiers soins pour enfant et bébé : Quoi mettre dans sa trousse d'urgence à la maison?Procurez-vous votre trousse de premiers soins avec thermomètre rectal ou sans thermomètre rectal, approuvée par Karl Brodeur, de formation Vitalis.


Trucs préventifs et conseils du Pro pour prévenir les situations d’urgence pour les jeunes enfants :

Karl et moi avons décidé de diviser les moyens préventifs à la suffocation, à l’étouffement et à l’arrêt cardiorespiratoire selon l’âge approximatif de votre poupon. Nous avons mis l’accent sur la première année de vie (12 mois et moins). Pour le syndrome de la mort subite du nourrisson (SMSN ou mort du berceau) vous pouvez lire le billet sur le sujet.

1. Pour un bébé de moins de 2 mois

  • Une couchette qui respecte les normes gouvernementales à jour est le lieu le plus sécuritaire pour faire dormir les nourrissons. Les couchettes fabriquées avant 1986 ou sur lesquelles ne figure pas une étiquette permanente indiquant le nom du fabricant, le numéro ou le nom de modèle, la date de fabrication, les directives d’assemblage et un avertissement au sujet de la dimension du matelas et de la bonne utilisation de la couchette ne sont pas sécuritaires. Je vous invite à lire le billet sur le choix du lit et du matelas de bébé pour des informations supplémentaires;
  • Vérifiez régulièrement la couchette pour s’assurer qu’elle ne contient pas de pièces et de quincaillerie mobiles, particulièrement après l’avoir déplacée;
  • Évitez la literie molle, les bordures de protection ou les peluches. Le matelas de la couchette doit être ferme et bien ajusté;
  • Installez les nourrissons pour qu’ils dorment sur le dos;
  • Ne pas dormir avec un nourrisson et ne pas le faire dormir sur un lit d’adulte, un divan, un fauteuil inclinable ou un matelas pneumatique;
  • Évitez les jouets munis de cordes ou de tirettes de plus de 20 cm (8 po), les bavettes à cordons et les colliers pour bébé;
  • Photo - Petits jouets dangereux pour les bébésÉvitez les jouets cassants, ceux qui peuvent être insérés dans un rouleau de papier de toilette vide ou qui comportent de petites pièces ou des pièces détachables;
  • Utilisez des sucettes en une seule pièce et remplacez-les au moins tous les deux mois plutôt que d’attendre des signes de dommages. N’attachez jamais une sucette autour du cou d’un bébé : privilégiez des attache-sucette munis de courts rubans;
  • Attachez bien les sangles lorsqu’un nourrisson est dans un siège d’auto, un porte-bébé, un siège sauteur ou une balançoire. Utilisez toujours la sangle de l’entrejambe. Il n’est pas sécuritaire de laisser un bébé dormir dans son siège d’auto ou dans sa poussette sans surveillance.

2. Pour un bébé de 4 à 6 mois

Poursuivre toutes les mesures préventives énumérées ci-dessus, PLUS :

  • Photo - mobile au-dessus d'un lit de bébéToujours être à l’affût des dangers d’étouffement dans la maison, passer l’aspirateur ou le balai souvent et être particulièrement attentif en présence de visiteurs ou d’enfants plus âgés;
  • Enlevez les jouets suspendus et les mobiles de la couchette dès que le bébé a quatre mois ou qu’il peut se soulever avec les mains ou les pieds;
  • Assurez-vous que la couchette est éloignée des stores ou des cordons des rideaux;
  • Coupez ou attachez les cordons des stores et des rideaux de manière à ce qu’ils demeurent toujours inaccessibles.

3. Pour un bébé de 6 à 12 mois

Poursuivre toutes les mesures préventives énumérées ci-dessus, PLUS :

  • Restez à portée de bras du bébé pendant les repas.
  • Envisagez de remplacer la sucette par un anneau de dentition si le bébé commence à la mâcher;
  • Vérifiez souvent les surfaces des planchers, le dessous des meubles et les espaces entre les coussins des divans ou des fauteuils afin d’y retirer tout danger d’étouffement, surtout après une soirée ou un rassemblement;
  • Photo - bébé qui mange avec ses mainsRangez les jouets des enfants plus âgés à part, afin que les enfants plus jeunes ne puissent pas y avoir accès;
  • Vérifiez et respectez les recommandations relatives à l’âge et à la sécurité de toutes les étiquettes de jouets;
  • Évitez les vêtements munis de cordons au cou ou à la taille. L’hiver, privilégiez un cache-col à un foulard et des attaches-mitaines à des cordons;
  • Enlevez la nourriture pour animaux du plancher entre les repas;
  • Faites un nœud avec les sacs de plastique avant de les entreposer hors de portée et hors de vue.

Aussi, ne pas oublier, même si votre enfant grandit et qu’il devient plus autonome qu’il y a encore des risques à s’étouffer et demande une attention particulière aux parents. Voici une courte liste d’aliments à éviter avant l’âge de 4 ans et celle qui vous indique plutôt les aliments que vous devez préparer avec vigilance avant d’en offrir à votre enfant.

Les aliments à éviter avant 4 ans

  • Bonbons durs, pastilles pour la toux;
  • Gomme, jujube et vitamine à croquer;
  • Arachides;
  • Graines de tournesol;
  • Poisson comportant des arêtes;
  • Collations montées sur des cure-dents.

Les aliments nécessitant une préparation spéciale

  • Raisins : couper dans le sens de la longueur;
  • Hot-dogs, saucisses : couper dans le sens la longueur;
  • Carottes crues, pommes : couper en morceaux, râper.

Avec ces informations, vous serez en mesure de prévenir certaines situations d’urgence. Aussi, n’oubliez pas de consulter en complément le billet Parents secours, les premiers soins au bébé.

Et ne manquez pas la vidéo en direct sur les premiers soins pour bébé que j’ai réalisée avec Karl.

Merci à Karl et on se dit à bientôt les parents!

Marie
La spécialiste des bébés


Pour des informations supplémentaires :

Formation en RCR dans tout le Québec avec le répertoire téléphonique par région des maîtres-instructeurs et instructeurs

Les formations suggérées : (données par un formateur certifié)

  • Formation pour intervenir chez des bébés
    Clientèle : futurs et nouveaux parents
    Où : dans le confort de votre foyer (groupe de 6 à 12 personnes requis) ou en salle.
    Durée : 2 à 3 heures
    Coût : de 25 $ à 30 $ par personne, taxes incluses
  • Formation de premiers soins qui vous donnera une certification valide 3 ans émise par la Fondation des maladies du cœur du Québec. La clientèle touchée sera plus générale avec adulte, enfant et nourrisson.
    Objectifs : apprendre à dégager les voies respiratoires, à se servir du défibrillateur et à intervenir dans une situation d’allergies graves.
    Durée : 7 à 8 heures
    Coût : de 45 à 60$ par personne, taxes incluses 75 à 85$
  • Formation supplémentaire sur les premiers soins : brûlures, problèmes respiratoires, coupures, saignement de nez, fracture, coup de chaleur, convulsions, intoxications, etc.
    Durée : 4 heures
    Coût : inclus dans la formation de premiers soins avec certification

Formation disponible dans les régions de l’Estrie, du Centre-du-Québec, de la Mauricie et de la Montérégie.

Pour les groupes de 10 personnes ou plus, le formateur peut se déplacer sur la Rive-Sud de Montréal.

  Logo - Formation Vitalis Téléphone : 819 679-9114
Sans frais : 1 855 679-9114
Site web : formationvitalis.com
Courriel : [email protected]

 

Coupon rabais de 5 $ à imprimer (format PDF) pour une formation chez Formation Vitalis :

Coupon rabais de 5 $ pour une formation chez Vitalis

Ce billet est également disponible en: English

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse courriel valide.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu