gtag('config', 'AW-970745833');

Vous savez les parents, que même in utero, votre bébé commence un processus de développement cellulaire très intense qui l’amènera peu à peu à former l’ensemble de son corps.

Lors de la naissance, votre bébé sera « tout sens ». Il sera très sensible au toucher, à la lumière, à la température, à l’odeur de son nouvel environnement. On pourra également remarquer un ensemble de réflexes présents, comme la marche automatique, l’agrippement, le Moro et le réflexe tonique du cou pour n’en nommer que quelques‑uns. Ces réflexes nous permettant d’évaluer si son développement neurologique semble bien en ligne avec la normalité.


Dans ce billet :


Si vous voyez que votre bébé semble inconfortable dans certaines positions, qu’il chigne facilement à la mobilisation, qu’il a des signes physiques de restrictions ou de malaises comme la plagiocéphalie (tête plate) ou qu’il ravale tout le temps (reflux), cela peut influencer grandement ses initiatives développementales, puisqu’il est restreint dans sa mobilité ou dans son confort. Dans pareilles circonstances, il est à propos de faire voir votre bébé par une physiothérapeute ou un ostéopathe spécialisé en pédiatrie pour le libérer a priori de ces résistances et ainsi le rendre plus confortable et plus apte à continuer ses apprentissages.

D’abord, voyons un peu les particularités du développement des bébés de la naissance à 3 mois puis ensuite de 4 à 6 mois.

Les fiches d’activités présentées dans ce billet ont été développées par des physiothérapeutes de l’Institut de réadaptation de Québec (IRDPQ).

Pour lire la suite et en apprendre davantage sur le développement de l’enfant, voir le billet Le développement des bébés de 0 à 3 mois.

Ce billet est également disponible en: English

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse courriel valide.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu