Bonjour les parents!

Pendant une première grossesse, les achats liés à l’arrivée de bébé peuvent rapidement grimper. En ajoutant à cela la perspective de voir le salaire du ménage réduit pendant de nombreux mois, plusieurs futurs parents se montrent très astucieux pour boucler le budget familial.

Voici quelques‑uns de leurs meilleurs trucs!

Habillez votre petit… à petit prix

En tant que nouveau parent, votre nouvelle description de tâches inclut une corvée qui peut devenir lassante à la longue : écouter les conseils de tout un chacun. À propos de tout et de rien, et à toute heure.

Nouveaux parents : 3 moyens efficaces d’épargner - Acheter des vêtements seconde mainMais, dans tout ça, il y aura une affirmation archi‑vraie : ils grandissent donc bien vite, ces enfants! Oui, votre petit poussera rapidement (trop rapidement). Donc, inutile d’investir une fortune pour garnir sa garde‑robe de vêtements neufs. Profitez des prix doux que vous proposent les friperies, les groupes de parents sur Facebook, les sites de petites annonces ou encore votre cousine qui veut se débarrasser des pyjamas à peine usés de son petit dernier!

Nouvelle réalité, nouveau budget

Votre rôle de parent vient avec un nouveau mode de vie, un nouvel horaire… et un nouveau budget. Pensez à réévaluer votre planification budgétaire en fonction de votre nouvelle réalité familiale. Si vous redoutez cette tâche, sachez que vous serez peut‑être surpris du résultat : il y a des économies à faire, même avec un bébé tout neuf!

Nouveaux parents : 3 moyens efficaces d’épargner - Revoir nos habitudes de consommationOui, vous aurez l’impression d’acheter l’équivalent d’un camion semi‑remorque de couches chaque mois. Mais, en contrepartie, il est fort possible que votre poste budgétaire destiné aux sorties et aux restaurants subisse une cure minceur. Profitez‑en pour réallouer ces sommes là où ça compte pour vous. Vous devrez assurément prévoir une baisse de revenus pendant votre congé parental. Par contre, n’oubliez pas, pour cette période, d’ajuster les dépenses liées au boulot en conséquence : transport et stationnement, achat de vêtements professionnels, repas à l’extérieur sur l’heure du midi, petit‑déjeuner sur le pouce le matin, etc.

Profitez des programmes gouvernementaux

Informez‑vous dès maintenant au sujet des nouveaux programmes et avantages fiscaux dont vous pourrez bénéficier pour votre enfant : l’Allocation canadienne pour enfants, le soutien aux enfants offert par le gouvernement du Québec, les crédits d’impôts pour les frais de garde d’enfants, etc.

Pensez aussi à profiter des subventions gouvernementales offertes pour l’épargne‑études. Saviez‑vous que les sommes que vous épargnez dans un régime enregistré d’épargne‑études (REEE) sont bonifiées de 30 % à 60 % par ces subventions? Cela en fait un véhicule d’épargne très avantageux qui vous permet, en plus, de faire fructifier votre argent à l’abri de l’impôt!

Accueillir un poupon amène son lot de changements, et le portefeuille n’y échappe pas. Mais qu’il s’agisse de devenir expert en trouvailles seconde main ou d’établir un projet d’épargne pour les études de votre nouveau‑né, il existe plusieurs moyens d’étirer les dollars en tant que nouveau parent.

Et ne vous découragez pas. Après tout, ils grandissent tellement vite, ces enfants!

Marie
La spécialiste des bébés

Ce billet est également disponible en: English

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse courriel valide.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu