Que faire à la suite d’une réaction allergique?

Postnatal, Vos questions

Pour mieux reconnaître les signes d’une allergie, voir le billet à ce sujet : Signes d’une allergie alimentaire

Mise à jour de l’article : octobre 2023.

Que faire quand on est confronté à une réaction allergique?

  • poursuivre l’allaitement (en retirant les produits laitiers puis, dans un deuxième temps, le soya (et ensuite les œufs au besoin) à intervalle de 2-3 semaines entre eux, pour identifier si un changement est notable chez le bébé. Puis, dans de rares cas, plus sérieux, supprimez le blé, le maïs et le bœuf en dernier lieu. Le reste de l’alimentation demeure varié;
  • la mère qui allaite et fait un régime d’exclusion aux produits laitiers doit avoir un supplément alimentaire de 1000 mg de calcium par jour et 400 unités internationales de vitamine D pour compenser sa restriction alimentaire;
  • pour un bébé qui a déjà montré des réactions d’intolérance ou d’allergie, on ne retarde pas l’introduction des solides. Entre 4 et 6 mois, les bébés sont prêts pour recevoir céréales, fruits et légumes si requis. À 6 mois, il faut commencer les solides pour tous les bébés pour l’apport en fer (viande, céréale enrichie) nécessaire à leur croissance;
  • ne plus donner l’aliment qui semble provoquer une réaction allergène mais en donner d’autres. Il ne faut pas arrêter l’alimentation solide si bébé est âgé de plus de 6 mois;
  • Photo - allergène, les noixon ne retarde pas l’entrée d’autres nutriments considérés potentiellement allergènes comme le poisson, les noix, l’œuf. Au niveau scientifique, il n’y a pas de bénéfices à retarder l’introduction des aliments pour la prévention des allergies (British Colombia, Health Line BC 2013). Selon les dernières données de décembre 2022 de la Société canadienne d’allergie et d’immunologie clinique, les arachides et les œufs sont les deux premiers allergènes à donner à un bébé après 6 mois de vie;
  • si le bébé boit une préparation commerciale et démontre des signes d’allergie, voyez un médecin avant de changer quoi que ce soit. Une formule hypoallergène (ou fortement hydrolysée) peut être prescrite en prévention des réactions cutanées comme l’eczéma, l’asthme par exemple. Cette formule spéciale est plus facilement digestible que les laits de vache plus traditionnels ou les laits de soya et peut aider à retarder ou à diminuer les symptômes. Parfois préparation de lait de soya mais toujours après 6 mois;
  • pour les allergies graves, des préparations commerciales faites à base d’acides aminées peuvent être aussi prescrites par le médecin ou allergologue;
  • la reprise dans l’alimentation de l’aliment allergène avec réaction plus grave chez l’enfant (protéine de lait, bovine, soya ou autres) dépend de chaque enfant, de l’allergène en cause, de toute son histoire et de la réaction qu’il avait fait. Seul votre médecin ou allergologue pourra vous préciser quand réintroduire l’aliment. Parfois, ce sera après l’âge de 1 an et parfois, on peut facilement attendre à 2 ou 3 ans, quand l’enfant sera en mesure de dire ou de montrer son malaise potentiel. Certains enfants feront la reprise en milieu sécurisé avec le spécialiste et son équipe afin de réagir rapidement en cas de forte réaction;
  • l’emploi de probiotiques (lactobacil Reuteri), surtout lors de l’allaitement maternel, pour aider à calmer des pleurs importants chez les jeunes bébés est à l’étude. Jusqu’à présent, on ne comprend pas tout le mécanisme de fonctionnement mais la résultante semble montrer une amélioration des pleurs, en aidant l’intestin plus immature à augmenter la barrière intestinale (microbiote intestinal).
  • attention : boisson de soya, de riz ou d’amandes ne sont pas de bonnes alternatives pour ces nourrissons fragiles. De plus, il faut éviter le lait de chèvre ou de brebis dont les protéines ressemblent à celles du lait de vache. Pas avant 12 mois.

Voici un lien intéressant provenant de la Société canadienne d’allergie et d’immunologie clinique vers un document pratique pour vous les parents.

Vous voyez qu’il n’est pas simple de diagnostiquer une allergie chez un très jeune enfant. Vos observations de votre bébé sont un atout majeur pour aider l’intervenant de la santé à bâtir l’historique et recueillir les données afin de mieux identifier la problématique et vous conseiller pour la suite.

Je vous invite à surveiller les signes d’allergie, particulièrement si vous en avez dans la famille. Et surtout, avant de faire des changements à l’alimentation de bébé, consultez des personnes qui vous guideront. N’oubliez pas que les changements donneront parfois plus de réactions indésirables que de bien-être pour votre bébé.

Pour plus d’informations sur le sujet, rendez-vous sur le site d’Allergies Québec au lien suivant: https://allergies-alimentaires.org/.

En espérant que vous ayez trouvé dans ce billet réponse à certaines de vos questions touchant les allergies alimentaires et les intolérances.

Et pour encore plus d’informations, je vous invite à visionner la vidéo en direct Intolérance et allergie au lait. Je réponds à plusieurs questions et inquiétudes des parents.

Enfin, pour vous outiller, je vous propose d’imprimer le guide d’introduction des solides pour nourrisson. Vous pourrez cocher les aliments au fur et à mesure que vous les introduisez. Vous pouvez aussi consulter le site des Nutritionnistes en pédiatrie qui offre un tableau d’introduction des allergènes avec plein de trucs très intéressants.

On se dit à bientôt!

Marie
La spécialiste des bébés

Découvrir nos vidéos

Adhérez à un forfait mensuel ou trimestriel dès maintenant afin d’accéder aux vidéos complètes

Voir toutes les vidéos.

Contractions

Contractions

Les contractions peuvent faire peur à plusieurs femmes enceintes. Si vous comprenez d’où elles viennent, comment les identifier et les
Miniature vidéo acupuncture et grossesse

Acupuncture et grossesse

Saviez-vous que l’acupuncture est une pratique alternative sécuritaire pendant la grossesse et pour bébé? En compagnie de Karèya Audet, acupunctrice, et
Miniature vidéo situations particulières en allaitement

Allaitement : Situations particulières

Vous allaitez mais c’est douloureux? Vous craignez que votre production de lait ne soit pas suffisante? En compagnie de la
Vidéo Préparation affective naissance

Vidéo préparation affective à la naissance

La préparation affective à la naissance, souvent appelée haptonomie, est une approche très intéressante à connaître pour communiquer avec le

Découvrir d’autres articles

Marie, dis-moi

Nouveaux symptômes de grossesse

Mon nom est Joëlle et je suis inquiète car j'ai de nouveaux symptômes de grossesse qui arrivent et je ne sais jamais si c'est normal
Photo - bébé allaité

Les causes des douleurs aux mamelons

Les causes des douleurs aux mamelons sont multiples. Je vous explique les causes et les caractéristiques chez la mère et le bébé.
Marie, dis-moi

J’allaite, quoi prendre pour soigner un rhume?

Marie, j’allaite et je me demande ceci : si je prends des médicaments pour soigner mon rhume, ceux-ci se transmettent-ils à mon bébé? Si oui, est-ce
Marie, dis-moi

Mon bébé réagit fortement a ses vaccins de 4 mois

Mon bébé de 4 mois a eu ses vaccins hier et là, il n’est pas du monde! Il chiale tout le temps, je dois l’avoir

Que faire à la suite d’une réaction allergique?

Par Marie Fortier Temps de lecture: 4 min
0