Photo - enfant à la garderie

Vivre l’entrée à la garderie et faciliter la transition

Postnatal

Pour des astuces d’experts, consultez le billet : Conseils de pros pour préparer son enfant à la garderie

Vivre l’entrée à la garderie et faciliter la transition n’est pas chose facile ! Voici quelques conseils pour vous aider à y parvenir :

  • Photo - bébé et papa en route pour la garderieLors des premières présences, restez avec votre enfant dans la garderie pour le familiariser avec les lieux et les personnes pour une courte période.
  • Commencez par de courtes présences (entrée progressive), y aller à petites doses en commençant au moins 1 mois avant le retour complet au travail si possible. Si vous ne pouvez y aller aussi lentement, notez que le bébé a une bonne capacité d’adaptation. Souvent, en une semaine, le tout va déjà très bien et les éducatrices ont le tour de les accueillir et les réconforter.
  • Avertir votre enfant du déroulement (les préparatifs), combien de temps, décrire les étapes : on va se lever, déjeuner, prendre notre petit sac pour la garderie, amener ton toutou préféré, maman ou papa va aller avec toi.
  • Au début, dites‑lui que vous allez rester avec lui 1 heure et puis que vous repartirez
    ensemble. Selon sa réaction, offrir de moins en moins de votre présence. Prendre une routine de séparation et la suivre pour habituer l’enfant, le sécuriser. Quand il restera seul à la garderie, laissez‑le quelques heures, 2 à 3 fois par semaine. Une demi‑journée est souvent très bien. Prenez soin de vous pendant ce moment. Un parent qui comble ses propres besoins pourra ensuite donner encore plus à sa famille, son enfant et son amoureux(se).
  • Si le bébé pleure lors de votre départ, ne vous sentez pas coupable! Dites-vous que votre enfant aura d’autres adaptations à faire dans sa vie et vous le rendez plus fort, car vous le sécuriser de votre amour, de votre retour et des soins que vous lui donnez. Le fait qu’il pleure ne signifie pas qu’il n’est pas bien à son service de garde et demeure une réaction normale dans les premiers jours d’adaptation.
  • N’éternisez pas les départs lors de votre arrivée à la garderie avec votre enfant. Faites la routine de séparation et partez! Plus vous attendez, plus vous le rendez inquiet et cela sera plus difficile. Souvent, dès que vous êtes hors de vue, les enfants ont déjà changé leur pensée et sont avec leurs amis à s’amuser ou avec l’éducatrice qui le rassure à son tour.
  • Les parents, pour vous rassurez après votre départ, vous pouvez appeler l’éducatrice pour voir comment a réagi votre enfant après votre départ et comment il va maintenant.
  • Ayez une photo de famille dans le sac de garderie, un toutou ou un vêtement fétiche. C’est aussi une façon de se sécuriser si l’enfant s’ennuie durant sa présence en milieu de garde
  • Les réactions peuvent facilement durer de 1 à 2 semaines. Certains n’auront aucune réaction et tout à coup, 1 mois plus tard, commencent les crises. On poursuit la routine et on part, comme à l’habitude. C’est dans les routines et les habitudes que l’enfant prend sa sécurité, n’oubliez pas!
  • Profitez des moments privilégiés avec votre enfant que vous avez. Ayez du temps de qualité.
  • Essayez de retourner chercher votre enfant à la même heure, puisqu’il apprendra à se repérer dans le temps, comme : « la sieste est terminée, je prends ma collation et papa va arriver ». C’est sécurisant pour lui.
  • Ne vous en faites pas non plus si votre enfant ne veut plus revenir avec vous en fin de journée. Ce n’est pas qu’il ne vous aime plus! Il est peut-être en train de finir un jeu et ne veut pas être coupé. Bien vite, il sera heureux de vous retrouver et revenir à la maison. Ne pas vous sentir coupable de ne pas avoir été avec lui en journée, car s’il ne veut pas quitter, c’est un signe qu’il aime beaucoup son milieu de garde et sa réaction devrait vous rassurer au lieu de vous inquiéter.

Importance de la communication :

Pour les parents et pour l’enfant, l’entrée à la garderie est un grand moment qui demande plusieurs adaptations de part et d’autre. Tout au long de la fréquentation de votre enfant au service de garde, la communication demeure la clé du succès entre vous et l’éducatrice. Une relation de collaboration doit s’établir entre vous et les éducatrices qui prennent directement soin de votre enfant.

S’il se passe des évènements dans votre vie de famille qui peuvent affecter votre enfant, il faut en aviser les éducatrices pour qu’elles aient une attention particulière à votre enfant et une meilleure compréhension parfois de leurs réactions. Même chose s’il semble malade, n’a pas mangé ou a très mal dormi, etc. Il ne faut pas hésiter à parler de vos inquiétudes, à transmettre des changements que vous avez observés chez votre enfant et à poser vos questions.

J’espère que ces trucs vous guideront dans vos démarches et qu’ils vous aideront à vivre cette transition de façon plus positive.

Pour vous aider dans vos recherches, voici le site des services de garde en milieu familial régis et subventionnés, plus particulièrement pour la région de l’Estrie et l’Est de la Montérégie.

Les services de garde en milieu familial pour l’ensemble des régions au Québec.

Pour les places en installation, visitez le site Place 0-5 ans du ministère de la Famille.

Ne manquez pas la vidéo Facebook en direct tournée avec Marlène où on parle justement de préparer l’entrée à la garderie.

À bientôt,

Marie
La spécialiste des bébés

Découvrir nos vidéos

Adhérez à un forfait mensuel ou trimestriel dès maintenant afin d’accéder aux vidéos complètes

Voir toutes les vidéos.

Allaitement : Être en relation avec mon bébé

Allaitement : Être en relation avec mon bébé

Comment se déroulent les premiers moments avec bébé? Comment le corps se prépare‑t‑il à l’allaitement? Marie aborde le sujet et
Miniature vidéo analgésies et anesthésies

Analgésies et anesthésies

Vous accouchez à l’hôpital et vous aimeriez connaître les différentes options de soulagement de la douleur? Marie et la Dre Martine Pirlet,
Miniature vidéo suivi de grossesse

Suivi de grossesse

Vous avez passé un test de grossesse et c’est positif? Bravo! Maintenant, quelles sont les étapes et les examens qui
Yoga prénatal

Yoga prénatal

Pratiquer le yoga durant la grossesse est possible et même souhaitable. En plus de soulager les petits maux de grossesse

Découvrir d’autres articles

Dépression paternelle et arrivée d’un bébé

Les signes de dépression chez le futur ou le nouveau père

Si vous souhaitez connaître ce qui définit la dépression chez les papas, accédez au billet Qu’est‑ce qui explique le phénomène de dépression paternelle? Les signes
Marie, dis-moi

Est-ce que je peux perdre mon bébé si je continue à faire du sport enceinte?

Marie, je suis enceinte de 16 semaines et sportive par nature, mais là, les gens de mon entourage me déconseillent fortement de poursuivre mes activités. Ils
Marie, dis-moi

Mon bébé est-il en poussée de croissance?

J'ai eu mon premier bébé Marie il y a 3 mois et mon garçon a toujours été un glouton. Je l'allaite exclusivement et depuis 2
Marie, dis-moi

J’ai mal au coeur et je suis fatiguée! Jusqu’à quand vais-je avoir ces symptômes de grossesse?

Je suis enceinte de 7 semaines et c’est mon premier bébé. Déjà, je n’en peux plus! Les nausées, les vomissements, la perte d’appétit et la fatigue,

Vivre l’entrée à la garderie et faciliter la transition

Par Marie Fortier Temps de lecture: 4 min
8