Bonjour les parents,

L’ostéopathie est une pratique en médecine préventive qui vise l’obtention d’une santé optimale et elle se pratique de plus en plus au Canada. L’Ordre professionnel des ostéopathes du Québec est en voit d’être constitué et formalisera la reconnaissance de l’ostéopathie comme une pratique en santé reconnue.


Dans ce billet : 


Origine de l’ostéopathie

L’origine de cette technique date de 1874 aux États-Unis et elle se pratique aussi beaucoup en Europe. Cette technique permet la manipulation, la mobilité des structures afin de potentialiser le niveau fonctionnel de chaque partie du corps humain. Le bon alignement des structures, l’augmentation de la circulation et l’effet anti-inflammatoire que cela apporte aident à tout point de vue les symptômes négatifs associés.

Les importants changements vécus physiquement chez une femme enceinte rendent cette dernière bien plus fragile dans son corps. La lourdeur du bébé en croissance et les postures de compensation automatiques sont des causes qui provoquent des ressentis d’inconfort ou de douleur en elle. Durant les cours prénataux, je recommande souvent à des futures mères une telle alternative pour pallier à une situation vécue, avec d’excellents résultats d’ailleurs.

Bienfaits de l’ostéopathie durant la grossesse

L’ostéopathe peut, en manipulant les structures du corps, aider la femme enceinte durant sa grossesse en diminuant les troubles gastriques, les nausées, les maux de dos, les contractions prématurées et peut vraiment être utile pour les troubles du sommeil et la préparation du plancher pelvien en vue de l’accouchement. La douleur au nerf sciatique de la femme enceinte est souvent résolue grâce à l’ostéopathie ou bien l’acupuncture. L’ostéopathie spécialisée pour femme enceinte peut même aider un bébé à se tourner dans l’utérus lors des situations de présentation du siège en premier.

Chaque intervenant en ostéopathie s’ajuste à la personne en face de lui. C’est une pratique adaptative compte tenu que chaque personne est unique et que les symptômes ressentis ne sont pas nécessairement au lieu de l’atteinte.

Au départ, un examen de la tête aux pieds est nécessaire pour sentir les zones fragilisées qui touchent l’anatomie et le fonctionnement des structures. L’ostéopathe viendra ensuite les libérer, ce qui aidera grandement les ressentis malaisants du départ. On appelle ce phénomène les douleurs référencées. La douleur que la personne exprime à un endroit précis n’est pas directement le site problématique à la base. Puisqu’il peut y avoir une mobilité restreinte à quelque part, cette situation peut se répercuter ailleurs dans le corps, sur une autre structure. C’est pourquoi, il faut voir la personne dans son ensemble, dans sa globalité pour l’aider.

Je sais que ce n’est pas habituel d’entendre une infirmière ou un médecin parler des méthodes alternatives comme celle-là durant les cours prénataux ou en clinique mais j’ai vu tellement de bons résultats avec les années que je vous transmets en toute sécurité les informations sur le sujet. Même en postnatal, les nouvelles mamans auraient avantage à avoir un bon traitement en ostéopathie après l’accouchement, pour déloger le site de l’épidurale s’il y a lieu, replacer le coccyx et le bassin et pour soulager plusieurs inconforts chez les nouvelles accouchées. C’est un beau cadeau à recevoir pour vous les mamans.

Pour lire la suite, consultez le billet, Quand consulter en ostéopathie pendant la grossesse?

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse courriel valide.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu