Mise à jour du billet le 10 avril 2017

La rédaction de ce billet s’est faite en partenariat avec Huggies.

Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais je crois que peu d’entre nous font une recherche approfondie sur les types de couches jetables avant de faire un choix pour leur bébé. C’est pourquoi j’ai pensé à écrire ce blogue avec Catherine, une pro en la matière.


Dans ce billet : 


Faire le tour des connaissances actuelles dans le domaine des couches jetables a exigé que je fasse une recherche importante sur le sujet. Malgré ma quête d’informations, je ne suis toujours pas en mesure de vous expliquer en détails tous les procédés sur le plan chimique, mais je peux néanmoins vous livrer le fruit de mes recherches et ainsi enrichir, comme ce fut le cas pour moi, votre savoir à ce sujet.

Logo - Des câlins pour tous les bébés

 

 

C’est en 1956 que sont nées les couches jetables. Au début des années 1960, elles étaient déjà vendues en Amérique du Nord, en Asie, puis en Europe. Leur popularité n’est plus à faire de nos jours! Toutefois, les futurs parents se questionnent souvent sur leurs avantages et inconvénients afin d’être en mesure de faire un choix judicieux pour leur bébé.

Précisons donc d’abord que les parents choisissent souvent les couches jetables pour les avantages suivants :

  • rapides et pratiques (pas de lavage ni de séchage);
  • épousent les formes anatomiques du bébé, même quand il bouge (ergonomie);
  • peu volumineuses;
  • maintiennent la peau au sec.

Par contre, il est vrai de dire que l’empreinte écologique de ces couches est très importante puisqu’un bébé en utilisera environ 2000 par année et que la plupart du temps, il en portera jusqu’à 30 mois facilement. Vous comprendrez que les déchets ainsi produits sont non négligeables pour l’environnement. Il faut aussi tenir compte du fait que leur coût d’achat constitue une dépense qui s’ajoute au budget familial, et ce, de façon récurrente. On utilisera environ 5000 couches pour un bébé jusqu’à 2 ou 3 ans et le prix moyen pourra représenter facilement plus de 1500 $, c’est pas rien.

Dans ce qui suit, nous verrons la composition des couches, leurs diverses tailles et leurs caractéristiques, puis les lingettes pour bébé ainsi que leur classification. À vous, ensuite, de faire les bons choix!

 

Pour continuer la lecture, lisez La composition des couches.

Ce billet est également disponible en: English

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse courriel valide.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu