La rédaction de ce billet s’est faite en partenariat avec Service d’Électro-Thérapie.

Bonjour, les parents!

Dans cet écrit, je vais tenter de vous expliquer relativement en profondeur l’appareil TENS, qui est de plus en plus utilisé pendant la grossesse et les différentes phases du travail pour aider à soulager les femmes de la douleur ressentie.


Dans ce billet : 

Photo - femme enceinte et appareil Tens


Le TENS n’est pas nouveau comme appareil en électrothérapie : il a plus de 50 ans d’existence! On l’utilise pour soulager les douleurs aigües et chroniques. L’acronyme TENS signifie Transcutaneaous Electical Nerve Stimulation, soit, traduit en français : neurostimulation électrique transcutanée (à travers la peau).

Les physiothérapeutes, les thérapeutes en réadaptation physique connaissent bien cette technologie qu’ils offrent régulièrement en option aux patients souffrant de différentes douleurs à la suite d’un accident, lors d’une maladie chronique, etc. Le TENS procure un soulagement de la douleur sécuritaire, naturel et sans effets secondaires. Si son utilisation pour la femme enceinte et la femme accouchant est relativement récente au Québec, cette méthode existe depuis très longtemps en Europe. Dans l’optique où chaque femme est différente, je vous encourage fortement à suivre les recommandations de votre intervenant, qui fera l’évaluation de votre situation avant de vous suggérer le TENS comme solution.

En fait, on propose de plus en plus ce genre de méthode pendant la grossesse et les différentes phases du travail dans l’objectif, à la base, de diminuer la prise de médicaments antidouleurs et de soulager les douleurs lombaires, sacro-iliaques (au bassin) et sciatiques. Notez que lors de la location ou de l’achat d’un TENS, l’enseignement est inclus; une spécialiste des services d’Électro-Thérapie se rendra en effet chez vous pour vous donner une formation détaillée, donc incluant les conseils d’usage et des réponses personnalisées à vos questions puisque le succès du traitement en dépend.

Plusieurs mamans ressentent différents maux reliés à l’augmentation de leur métabolisme, du sang, de la rétention et du poids qui s’accumule avec le temps. Or, on le sait, les anti-inflammatoires sont contre-indiqués durant la grossesse. Le TENS peut alors être une alternative sécuritaire et non invasive, et ce, tout au long de la grossesse et durant le travail pour soulager les inconforts musculaires ou articulaires au niveau du bas du ventre, de la région lombaire et de bien d’autres sites (cervical, épaules, bras et jambes lourdes). Le pire que cela peut faire, c’est de ne pas vous soulager complètement ou pas du tout.

L’important, c’est de savoir que cela ne peut vous nuire si vous respectez, bien entendu, les indications, les précautions à prendre et les contre-indications mentionnées par les concepteurs.

Les indications

  • Le TENS soulage la douleur aigüe ou chronique associée à plusieurs situations de santé : arthrite, maux de dos, hernie discale, fibromyalgie, douleur musculaire, tendinite, postopératoire, douleurs d’accouchement et bien plus encore.

Les précautions

Même si le TENS présente très peu de contre-indications, il importe de suivre quelques précautions lors de l’utilisation :

  1. Ne jamais installer d’électrodes :
    • au niveau de la gorge;
    • au niveau de la tête et du visage;
    • au niveau de la cage thoracique si vous avez des problèmes cardiaques;
    • au niveau d’un problème artériel ou veineux grave;
    • au niveau d’une peau irritée, infectée ou d’une plaie.
  2. Avoir reçu au préalable un enseignement individuel par un professionnel. Le plan de traitement variera selon le soulagement recherché;
  3. Toujours appliquer les électrodes sur une surface musculaire (jamais osseuse, car non efficace). Le professionnel vous guidera lors de votre enseignement individualisé;
  4. Le TENS ne doit jamais augmenter la douleur lors de son utilisation ni à la suite du traitement;
  5. Idéalement, ne pas utiliser le TENS directement sur le ventre ni au bas du dos (région lombaire) pendant le premier trimestre de grossesse.

Pour connaître les contre-indications, voir la suite, Les contre-indications au TENS.

Ce billet est également disponible en: English

1 Commentaire. Leave new

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse courriel valide.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu