Pour lire la partie précédente, consultez le billet Tens et femmes enceintes.

Les contre-indications au TENS sont importantes à prendre en considération. La contre-indication absolue fait référence à toute personne porteuse d’un stimulateur cardiaque (pacemaker). Dans ce cas, le cardiologue responsable devra donner son approbation pour l’usage de l’appareil TENS pour son patient.

Les contre-indications relatives se résument à :

  • personne souffrant d’un cancer : jamais dans la zone de la tumeur;
  • personne épileptique : jamais à la base du cou;
  • personne ayant une perte de sensibilité (ex. : paralysie)

Il existe plusieurs choix d’appareils dont le Céfar Fémina. Sans effets secondaires, le Fémina est un neurostimulateur facile à utiliser et expressément conçu pour la femme enceinte. C’est la maman elle-même qui règle l’intensité des courants électriques, à l’aide d’une manette, aboutissant aux sites de la douleur par l’entremise d’électrodes. Cette méthode de soulagement intercepte le signal de douleur avant son arrivée au cerveau. Elle permet également de faire sécréter davantage d’endorphine naturelle. En aucun moment, votre niveau de conscience est diminué et rien n’empêche d’utiliser l’appareil en même temps qu’un autre traitement ou autres formes d’analgésiques.

Le Fémina comporte 5 programmes, préréglés de P-1 à P-5 : pour soulager la douleur à l’accouchement (P-1); pour soulager celle au bassin, au dos et à la nuque (P-2); pour le massage (P-3); pour la circulation ou les jambes fatiguées (P-4); pour une remise en forme (P-5).

Selon plusieurs études, l’emploi du TENS s’est avéré un moyen de soulagement intéressant au cours du premier stade du travail s’il était appliqué à des points d’acupuncture déterminés et encore plus efficace pour les douleurs dorsales durant la grossesse. La femme en travail peut elle-même gérer l’intensité de la stimulation au début du travail et entre les contractions et les augmenter lors de la douleur plus intense de la phase active vers l’accouchement.

L’appareil peut être acheté ou loué durant la grossesse. Attendez-vous à payer environ 90 $ par mois pour une location du fémina, y compris l’enseignement à domicile personnalisé et le suivi, au besoin, du professionnel désigné à votre dossier. La grande majorité des programmes d’assurances remboursent les frais encourus tant pour l’achat que pour la location de l’appareil.

Bon à savoir : L’entreprise de Service d’Électro-Thérapie, qui m’a épaulée lors de la préparation de ce blogue, prendra les dispositions nécessaires pour vous joindre et vous offrir des services de grande qualité.

Voilà! J’espère que ce blogue vous a plu et qu’il a répondu à bon nombre de vos questions concernant le TENS comme moyen de soulagement de la douleur pour la femme enceinte ou accouchant.

N’hésitez pas à me faire partager vos expériences!

À bientôt,

Marie
La spécialiste des bébés

N’hésitez pas à partager vos expériences à l’aide d’un commentaire

Pour joindre la compagnie Service d’Électro-Thérapie directement et avoir plus d’informations au sujet du TENS, communiquez avec le bureau chef à :

Photo - équipe Service d'électro-thérapiePhoto - Service d'électro-thérapie

Références :

Université de Montréal

Haute Autorité de Santé de France

Passeportsanté.net

Le Médecin du Québec, volume 38, numéro 6, juin 2003

Ce billet est également disponible en: English

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse courriel valide.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu