Avez-vous lu la partie précédente sur les causes possibles d’une baisse de la libido en postnatal chez la maman?

Les nouveaux pères (et 2e mamans) vivent aussi des ajustements à la période postnatale au niveau de la reprise des contacts sexuels avec leur amoureuse, comme:

  • Voir sa conjointe différemment; plutôt comme une mère que comme une amoureuse ou une amante. Il y a un changement de perception, de la vision, de l’image du corps de son amoureuse.
  • Ils peuvent craindre aussi devant tout l’inconnu de leur nouveau rôle de père, vivre de l’incertitude face au développement de son identité paternelle.
  • Ils peuvent rester avec des images, des flashs de l’accouchement possiblement perçus comme traumatisants.
  • Ils peuvent avoir peur de blesser leur conjointe lors de la pénétration, ne pas être à la hauteur des attentes.
  • Des raisons culturelles ou religieuses peuvent être à l’origine dans certaines populations où les croyances veulent que les maris ne puissent pas toucher leur conjointe suite à un accouchement pendant plusieurs mois.
  • Certains nouveaux pères expriment un sentiment de rejet de la part de leur conjointe qui vit des contacts très fusionnels avec le bébé, surtout dans le 4ième trimestre (les 3 mois suivant la naissance).
  • Ils peuvent se dire frustrés aussi du fait de se faire refuser des rapprochements à répétition de la part de leur amoureuse et se sentir souvent mis de côté.
  • De reconnaître que les besoins sexuels des hommes sont souvent plus grands que ceux de leur amoureuse et finalement,
  • Retrouver une satisfaction lors de la pénétration avec des structures musculaires qui ont repris un certain tonus suite à l’accouchement.

 

Comment favoriser le rapprochement dans le couple après bébé? Découvrez-le dans mon prochain article.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse courriel valide.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu