Avez-vous lu la partie précédente sur la sexualité après bébé?

Quelles sont les causes possibles d’une baisse de la libido à la période postnatale chez les nouvelles mères et nouveaux pères? Il y a autant de causes que de femmes, selon leur vécu.

Les causes physiques

Il est indéniable que c’est la femme qui met au monde le bébé et cette expérience lui demande autant physiquement qu’émotionnellement. La période postnatale reste exigeante pour son corps et demande un temps de récupération.

Plusieurs causes physiques peuvent entrer en ligne de compte dans le désir et l’intérêt pour la reprise de la vie sexuelle après bébé, entre autres:

  • MarieFortier_SexualitéPostAccouchementla fatigue qui se fait sentir dès les premiers jours postnataux
  • les pertes sanguines suite à l’accouchement appelées lochies, qui se dissipent le plus souvent dans le premier mois postnatal
  • la crainte de la douleur lors de rapports sexuels comportant une pénétration en lien avec des blessures physiques à guérir, déchirure ou épisiotomie par exemple
  • le fait d’avoir possiblement moins de lubrification vaginale en postnatal, relié aux fluctuations hormonales (moins d’oestrogène)
  • la peur d’avoir une infection ou des complications post-accouchement si rapport sexuel avec coït repris trop rapidement
  • le fait de suivre les recommandations de leur médecin sur la reprise des relations avec pénétration
  • le manque de tonicité des muscles du plancher pelvien, incluant le périnée, peut diminuer les sensations et la qualité des relations sexuelles avec pénétration

 

Si allaitement:

  • la prolactine libérée lors de l’allaitement maternel est connue pour diminuer le désir
  • le fait de voir le sein davantage comme un objet nourricier au détriment d’un organe érotique peut influer à la baisse le désir sexuel
  • le fait d’avoir les seins gonflés, engorgés, avec possiblement des écoulements de lait sous l’effet de l’excitation avec le réflexe d’éjection peut en rendre certains inconfortables

Les causes psychologiques:

  • MarieFortier_RelationsSexuellesl’image de la nouvelle mère, de son nouveau corps, de son image physique. Certaines études récentes nous informent que même à 4 mois postnatal, 70% des femmes se disent insatisfaites de leur enveloppe corporelle et n’aiment pas leur silhouette. Peur de ne pas plaire à leur amoureux ou amoureuse.
  • la peur de redevenir enceinte trop vite, surtout suite à la perception de la mère d’avoir vécu un accouchement considéré traumatique
  • la présence d’une dépression postnatale
  • les besoins affectifs beaucoup orientés vers le bébé et répondus par le bébé peut la rendre moins disposée à des contacts sexuels avec son amoureux

 

Et qu’en est-il pour les nouveaux pères ou les deuxièmes mamans? Découvrez-le dans mon article suivant.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse courriel valide.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu