Marie, mon nom est Jeanne et j’ai eu mon premier bébé il y a 5 semaines déjà et je n’ai pas eu le retour de mes règles encore, est-ce normal? J’allaite mon bébé et j’ai entendu dire que cela pourrait expliquer ma situation, est-ce vrai? Merci de m’informer, et ainsi me permettre d’arrêter de m’en inquiéter! Jeanne et bébé Marilou


 

Jeanne, c’est très pertinent comme question et il me fait plaisir de vous éclairer sur le retour des menstruations suite à un accouchement.

En premier lieu, on sait qu’une femme enceinte fait face à de nombreux changements hormonaux, avec une hausse importante durant la grossesse. Il en va aussi de même après l’accouchement, mais cette fois-ci, à la baisse, ce qui provoque un débalancement majeur, mais temporaire, à ce niveau en postnatal. Pas besoin de dire que ces modifications physiologiques amènent également son lot de réactions internes et de ressentis pour la nouvelle mère. S’ajoutent à cela les hormones de l’allaitement qui viendront à leur tour se pointer pour faire office de stimulateur neurologique pour enclencher la lactogénèse (processus de production de lait). Heureux mélange direz-vous, cela n’est pas toujours évident!

Les lochies

Marie Fortier Menstruations postnatalesLes pertes de sang qui font suite à la sortie du bébé lors de l’accouchement, autant vaginal que par césarienne, ne sont pas des menstruations, puisqu’elles ne font pas partie du cycle menstruel ordinaire, ni des variations hormonales entourant la fertilité. C’est pourquoi on leur accorde une appellation médicale spéciale: les lochies.

Les lochies se décrivent, suite à la naissance, comme des pertes rouges claires, plus abondantes les premiers jours après la naissance, avec la possibilité de remarquer la présence de caillots de sang. Bien évidemment que cela ne doit pas durer, puisque si le saignement demeurait abondant sur une plus longue période, avec des caillots fréquents, l’on pourrait soupçonner deux choses. La nouvelle maman n’a peut-être pas expulsé au complet son placenta ou bien que son utérus ne réussit pas à se contracter adéquatement suite à l’accouchement pour limiter les saignements. Dans pareille cas, on doit consulter un professionnel de la santé pour une évaluation de votre situation et un suivi.

Avec le temps, les lochies passeront du rouge clair au rosé, puis au brun (sang coagulé) et finir en pertes mucoïdes translucides, comme on peut le constater dans la période d’une vraie menstruation. Pour ce qui touche la quantité des pertes, les lochies diminuent progressivement pour habituellement cesser complètement après une quarantaine de jours. Après une ou deux semaines, les nouvelles mères remarquent davantage des «spottings» de sang rosé ou brun, plutôt que des pertes abondantes sur leur protège-dessous.

Pour mieux surveiller les quantités de pertes et éviter les infections, on recommande de ne pas utiliser les tampons ou la cup vaginale pour les saignements en postnatal. À noter également que l’odeur de ses pertes peut varier de la senteur qui se dégage habituellement de vos menstruations, et ce, sans nécessairement être une problématique.

Retour des menstruations

Comme toutes les femmes sont différentes, avec des profils hormonaux différents, il n’y a pas un moment précis où toutes les nouvelles mamans verront le retour de leur cycle menstruel.

Marie Fortier Menstruations postnatalesSachez qu’à leur retour, les caractéristiques de vos menstruations peuvent également varier de ce qu’elles étaient avant votre grossesse, et ce, en régularité (souvent variable au début), en quantité (les premières plus abondantes), en couleur, en durée (les premières durent souvent plus longtemps) et en odeur.

Les femmes qui allaitent repoussent le retour de leurs menstruations à plus tard, à cause des hormones reliées à l’allaitement. On note entre autres la prolactine, qui vient contrecarrer les hormones du cycle menstruel, tandis que les femmes qui n’allaitent pas devraient voir survenir leur première règle après environ 8 semaines.

 

Attention! Il faut savoir qu’une ovulation précède une menstruation. Même après un accouchement, un certain nombre de femmes pourraient ovuler avant même leur premier cycle menstruel, donc, que vous soyez à nouveau fertile sans le savoir. En concret, cela veut dire que vous pourriez être à nouveau enceinte après à peine 8 semaines postnatales pour une femme qui n’allaite pas. C’est pourquoi on parle rapidement de la contraception suite à une naissance pour que les couples puissent se protéger s’ils ne souhaitent pas accueillir deux bébés très rapprochés.

Menstruation et allaitement

Le cycle menstruel peut être retardé par un allaitement maternel selon plusieurs conditions, comme:

  • la fréquence des tétées du bébé qui permet de garder un haut niveau d’hormones d’allaitement en circulation dans le corps de la nouvelle mère,
  • l’intensité de la succion et
  • la régularité des boires ( avec des tétées nocturnes).

 

Aussi, il se peut qu’une femme qui nourrit son bébé ait des règles, même en allaitant, mais il serait surprenant que les cycles se succèdent de façon régulière si elle allaite exclusivement. Avec des tétées régulières, 6 à 8 fois par jour ou plus encore, la grande majorité des femmes restent en aménorrhée (absence de règle). Mais encore une fois, cela dépend du profil hormonal de chaque femme.

Le bébé qui mange après 6 mois et boit moins souvent peut faire en sorte que les menstruations reviennent chez sa mère, puisque la stimulation diminue. D’autres femmes verront, elles, le retour de leur menstruation seulement quelques semaines et même, quelques mois, après le sevrage complet de leur bébé. C’est dire qu’il n’y a pas un scénario unique possible concernant le retour du cycle menstruel post-accouchement.

Très important de mentionner que le retour à la fertilité ne change rien à la qualité du lait donné au bébé, et même si la mère allaitante a parfois l’impression que sa production semble diminuée quelque peu lors de l’ovulation ou de la menstruation comme telle, cela reste temporaire.

 

Voilà Jeanne, j’espère que cela répond à tes questionnements et que tu ne seras plus inquiète de constater que les règles tardent à venir pour toi.

Au plaisir,
Marie

 

Pour continuer votre lecture sur le sujet, consultez ces articles:

Et visionnez ces vidéos:

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse courriel valide.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu