Marie, dis-moi? en vidéo
Marie, dis-moi? en vidéo

32 semaines de grossesse et je sens bébé très bas, c’est normal?

31-32 semaines de grossesse > Prénatal > Questions/réponses > Troisième trimestre

Adhérez à un forfait mensuel ou trimestriel dès maintenant afin de visionner cette vidéo  

 

Question d’une maman : Bonjour Marie! J’ai un petit questionnement! Je suis maintenant à 32 semaine de grossesse et ce soir je sens vraiment que bébé bouge très bas dans mon ventre voir même au niveau du pubis. Est-ce que c’est normal?? c’est très bas!

Réponse : Rendues à 32 semaines de grossesse, il n’est pas rare que les mamans sentent la pression sur la symphyse pubienne du poids du bébé qui est maintenant trop gros pour être porté entièrement dans votre bassin. Aussi, c’est normal que vous sentiez plus le bébé bouger puisqu’il est plus gros, il y a moins de liquide amniotique qui l’entoure donc, moins d’amortissements de ses mouvements. C’est pour cela que vous le sentez plus.

Pour compléter vos connaissances, vous pouvez visionner ces vidéos :

 Lisez aussi ces billets de blogue :

 


Les vidéos du site mariefortier.com sont destinées à un usage strictement personnel. Pour toute utilisation professionnelle ou à des fins collectives, pédagogiques ou de formation, l’achat d’une licence d’utilisation est obligatoire.

Découvrir nos vidéos

Adhérez à un forfait mensuel ou trimestriel dès maintenant afin d’accéder aux vidéos complètes

Jumeaux

Jumeaux

Saviez-vous que la gestation moyenne pour des jumeaux est de 36 semaines au lieu de 40? Si vous avez une grossesse multiple,
Bonnes habitudes de vie et grossesse

Bonnes habitudes de vie et grossesse

Comme future mère, vous voulez faire de votre mieux pour optimiser le développement de votre bébé. Voici les plus récentes
Évolution du travail

Évolution du travail

Quelles sont les conditions pour qu’un accouchement se fasse par voie vaginale? Marie vous les explique en termes clairs. Vous serez
Le biberon

Le biberon

Vous aimeriez donner le biberon à votre bébé mais vous ne savez pas par où commencer? Marie rencontre Sakouna Phouttama, nutritionniste,