Les allergies saisonnières chez le jeune enfant

Les symptômes d’allergies saisonnières

Conseils santé, Postnatal

Avez-vous lu la partie précédente traitant des allergènes les plus fréquents?

Les manifestations cliniques d’allergies saisonnières sont variées et propres à chaque personne. Chez les enfants, on remarque souvent:

  • Le nez qui coule, mais qui ne présente aucune fièvre. Les sécrétions sont liquides et claires.
  • De la congestion des voies aériennes supérieures.
  • Des picotements, rougeurs, gonflements, démangeaisons, des yeux et un larmoiement sont possibles. On pourrait voir aussi des conjonctivites récurrentes.
  • Des éternuements et une toux sèche fréquents.
  • Si asthme allergique, on notera une respiration bruyante, un essoufflement, des troubles du sommeil et une difficulté respiratoire.

Lorsqu’un enfant présente des infections respiratoires récurrentes plusieurs fois par année, comme une bronchiolite, c’est aussi un signe qui peut s’ajouter à l’évaluation médicale du statut d’allergie possible dans la situation.

Établir un diagnostic

Un enfant peut devenir allergique avec le temps, mais aussi avec l’exposition à l’allergène. Ce seront les symptômes et la chronologie qui aideront à établir le diagnostic. Lorsqu’un enfant présente des signes cliniques toujours à la même saison, au même moment, et ce, au moment où la substance causant son allergie est en suspension dans l’air, un diagnostic d’allergie pourra alors être établi.

Si l’allergène est en lien avec les plantes, soit:

  • le pollen des arbres, on verra les symptômes présents d’avril à juin,
  • de mai à août, on pensera davantage au pollen des graminées et
  • de juillet à octobre, à l’herbe à poux.

Plusieurs parents me demandent si l’on peut faire passer des tests cutanés à leur nourrisson pour identifier la cause possible reliée à certains signes observés qui ressemblent à des allergies saisonnières. Et bien, il s’avère qu’il y a peu d’avantages de faire des tests cutanés, puisqu’ils sont peu utiles si les symptômes sont évidents et bien contrôlés avec des mesures non pharmacologiques et des médicaments de première intention. Toutefois, si les symptômes arrivent un peu n’importe quand durant l’année chez le jeune enfant et varient en réaction et en intensité, et que l’on ne peut pas bien le soulager, les tests cutanés pourraient aider à diagnostiquer la cause de la réaction et guider le soulagement.

Pour lire la dernière partie à propos des traitements, c’est par ici.

Découvrir nos vidéos

Adhérez à un forfait mensuel ou trimestriel dès maintenant afin d’accéder aux vidéos complètes

Voir toutes les vidéos.

Miniature vidéo massage d'un bébé

Massage d’un bébé

Vous aimeriez masser votre bébé mais ne savez pas par où commencer? Dans cette vidéo, Suzanne Boily, formatrice en massage de
Miniature vidéo bonnes habitudes de vie et grossesse

Bonnes habitudes de vie et grossesse

Comme future mère, vous voulez faire de votre mieux pour optimiser le développement de votre bébé. Voici les plus récentes
Miniature vidéo soutien durant la grossesse et l'accouchement

Soutien durant la grossesse et l’accouchement

La naissance d’un enfant doit être vécu dans un climat de calme, de confiance et d’amour. Les personnes qui accompagnent
Miniature vidéo aquaforme pendant la grossesse

Aquaforme pendant la grossesse

Vous aimez l’eau et vous voulez bouger avec d’autres femmes enceintes? Avez-vous pensé à l’aquaforme? Découvrez tous les bienfaits de

Découvrir d’autres articles

Marie, dis-moi

Mon bébé est atteint d’un syndrome qui n’est pas identifié

Je m’appelle Agathe et je viens de mettre au monde un bébé qui est atteint d’un syndrome qu’on ne peut pas encore identifier. C’est mon
Photo - mère avec bébé BABI qui pleure dans les bras

Cinq caractéristiques des « BABI »

Pour lire le début de ce billet, rendez-vous à Mon bébé est un BABI : un bébé aux besoins intenses. Il existe cinq caractéristiques des « BABI ».
Photo - Bébé qui dort et qui souffre d'eczéma

Eczéma et bébé

Mon bébé a 3 mois et demi et il a toujours des plaques d’eczéma dans les replis, je ne sais plus quoi faire avec cela,
Le Virus Respiratoire Syncytial (VRS)

Le Virus Respiratoire Syncytial (VRS)

Le virus VRS est très présent dans notre environnement, c’est pourquoi il est facile d’être en contact avec celui-ci et d’en être contaminé via différents

Les symptômes d’allergies saisonnières

Par Marie Fortier Temps de lecture: 2 min
0