Image - couple malheureux après une fausse couche

Réactions à la fausse couche

Conseils santé

Dans un billet précédent, je vous ai entretenu de la définition d’une fausse couche et des facteurs plus prédisposant et, aujourd’hui, j’aimerais poursuivre sur le sujet afin d’en faire davantage le tour et de finir ensemble notre réflexion. Nous savons qu’hommes et femmes expriment dans la vie de tous les jours leurs émotions de façon très différente. Cela est aussi vrai en ce qui concerne la réaction à une fausse couche. Qu’elles sont, respectivement, les expressions les plus rencontrées et les stratégies d’adaptation, quelle est la répercussion sur le couple et le reste de la famille?

Le fait de devenir père se vit davantage dans la tête que dans l’émotion, contrairement à la femme qui porte le fœtus et s’y attache plus rapidement. De ce fait, les réactions des femmes sont souvent plus intenses que celles des hommes. La femme vivra plus un sentiment d’échec, de honte, de culpabilité de ne pas avoir été capable de mener sa grossesse à terme et elle aura peur d’avoir déçu son amoureux et son entourage. Elle se sentira souvent vide d’avoir perdu une partie d’elle-même et pourra entretenir des craintes sur sa capacité de concevoir à nouveau. Souvent, les femmes auront besoin de parler du bébé, de communiquer leur tristesse, leur vécu et rechercheront l’écoute, le soutien et la sollicitude de leur entourage.

Chez l’homme

Chez l’homme, la perte est plus vécue comme une tristesse qu’un sentiment de perte. Il se sent souvent seul pour vivre son émotion et retient davantage sa peine pour éviter d’attrister encore plus sa conjointe. Il se sent impuissant et a l’impression d’avoir manqué à son devoir de protection de la famille. Ses stratégies d’adaptation se voient surtout dans son attitude d’homme fort, son désir de ne plus parler de la fausse couche, sa tendance à réprimer ses émotions ou à les vivre de façon très très privée. Il tentera de réconforter sa conjointe, de faire les démarches nécessaires liées au décès, s’il y a lieu, et reprendra vite ses activités habituelles. Certains iront se réfugier dans le travail, le sport ou la consommation d’alcool pour cacher leur peine.

Pour le couple, perdre un bébé est une épreuve à traverser ensemble.

Dépendamment du lien préexistant, l’impact sera différent et pourra soit rapprocher le couple ou l’éloigner. Le fait de vivre les étapes du deuil à un rythme personnel a parfois pour conséquence d’engendrer des incompréhensions et des problèmes de communication dans le couple. Même l’intimité sexuelle peut être touchée : se rappeler le bébé qu’ils viennent de perdre; avoir peur d’être à nouveau enceinte et de perdre encore le bébé; connaître une diminution du désir ou de l’envie de ressentir du plaisir lorsqu’on est si triste…

Chez l’enfant (frère ou sœur)

Pour ce qui est de la réaction des enfants de la famille, tout dépend de leur âge et de leur compréhension de la mort, mais ils sont plus soucieux du bien-être de leurs parents que de la perte du bébé. Ils peuvent se sentir abandonnés, coupables d’avoir peut-être souhaité la mort du bébé ou anxieux de perdre leurs parents.

La décision d’enfanter à nouveau dépend de chaque couple ou famille. Les parents sont encouragés à choisir le moment qu’ils jugent, eux, opportun pour s’engager une nouvelle fois dans l’aventure de concevoir.

Si vous me lisez et que vous avez peur des suites, je vous invite à vous faire confiance et à écouter votre petite voix intérieure qui saura vous guider jusqu’à bon port.

À bientôt!

Marie
La spécialiste des bébés

Une vidéo sur le deuil périnatal des pères : Cinq hommes racontent « Quand passe la tempête, le deuil des pères ».

Découvrir nos vidéos

Adhérez à un forfait mensuel ou trimestriel dès maintenant afin d’accéder aux vidéos complètes

Voir toutes les vidéos.

Miniature vidéo accouchement naturel en milieu hospitalier

Accouchement naturel en milieu hospitalier

Comme Marie, soyez témoin de l’accouchement de bébé Léa, le 2e enfant de Chantal et Joël. Le couple a choisi de
Médicaments durant la grossesse et l'allaitement

Médicaments durant la grossesse et l’allaitement

Savez-vous quels sont les médicaments permis pendant la grossesse? Que peut-on prendre pour soulager les nausées ou les maux de
Le biberon

Le biberon

Vous aimeriez donner le biberon à votre bébé mais vous ne savez pas par où commencer? Marie rencontre Sakouna Phouttama, nutritionniste,
Miniature vidéo pratique sage-femme

Pratique sage-femme

Johanne Royer, sage-femme, parle de sa profession avec Marie. Quelle formation a-t-elle reçue? Quel est son rôle pendant la grossesse,

Découvrir d’autres articles

Marie, dis-moi

Des positions de travail et d’accouchement différentes?

J’ai lu récemment un article d’Europe et qui parlait des différentes positions pouvant aider durant le travail et l’accouchement proposées par une médecin là-bas. Je
Marie, dis-moi

Dépression des pères à la période périnatale

Marie, je ne sais pas ce qui arrive à mon chum mais je trouve qu’il se referme sur lui-même, qu’il ne semble pas être heureux
Marie, dis-moi

Est-ce que l’eau peut aider notre bébé à se libérer de certaines tensions?

La thérapie par l’eau peut soulager bien des symptômes et des maux ressentis autant chez l’adulte que chez nos tout-petits.
Marie, dis-moi

Est-ce que je peux prendre l’avion pendant ma grossesse?

Je suis enceinte de 16 semaines et j’ai l’occasion de partir en voyage dans le Sud avec mon amoureux pendant 10 jours, mais je m’inquiète sur

Réactions à la fausse couche

Par Marie Fortier Temps de lecture: 3 min
9