gtag('config', 'AW-970745833');

Devenir parent se fait à différents moments, de différentes façons selon l’évolution des mouvements sociétaux. On le sait, plusieurs modèles familiaux existent et avoir un bébé peut se faire en couple, seule avec insémination, en adoptant ou avoir recours à une mère porteuse et ce, à différents moments de sa vie.

Y a-t-il vraiment un meilleur âge pour avoir un enfant? Chaque âge à ses avantages et ses inconvénients, mais la mi-vingtaine semble le plus sûr au niveau physiologique selon les données scientifiques que nous disposons, mais rien n’est tout noir ni tout blanc.

Il y a la théorie qui nous relate les réalités d’avoir un bébé plus tard dans la vie, mais il y a aussi, la voix des acteurs impliqués dans cette réalité. Ces hommes et ces femmes qui nous témoignent de leur expérience et comment devenir mère ou père est venu plus tardivement dans leur vie.

Ce billet se veut le reflet à la fois de la connaissance actuelle sur la maternité dans la quarantaine et des histoires racontées, des récits vécus très touchants de cette belle et grande aventure du devenir parent.


Dans ce billet :

La réalité de devenir mère dans la quarantaine
Pourquoi avoir un bébé dans la quarantaine?
Les points positifs de vivre la maternité plus tardivement
Les risques associés à une grossesse tardive chez la femme et chez le bébé


Pour lire la première partie de ce billet, rendez-vous à La réalité de devenir une mère dans la quarantaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse courriel valide.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu