Avez-vous lu la partie précédente: Les éléments importants lors d’une séparation ou d’un divorce

Brazelton et Greenspan sont deux médecins professeurs en pédiatrie reconnus dans le domaine du développement psychologique infantile et ils ont dressé la liste des 7 besoins fondamentaux de l’enfant, indispensables à son développement psychologique.

1 – Le besoin de relations chaleureuses et stables

Un bébé est un être de relation! C’est par des interactions diverses qu’il réussit à entrer en contact avec les personnes qui l’entourent. Un très jeune enfant peut regarder quelqu’un, le fixer ou faire diverses mimiques et cela crée à la longue des échanges avec les personnes qui prennent soin de lui, auquel il s’attache graduellement. C’est ainsi que le processus d’attachement se développe et ce lien particulier qui l’unit à un adulte significatif génère, par le fait même, un sentiment de sécurité dans son intérieur.

Pour un très jeune enfant, la figure d’attachement se traduit souvent par la personne qui prend soin de lui le plus souvent avec chaleur et bienveillance, à l’occurrence, souvent la mère. Toutefois, les pères aussi peuvent occuper cette position privilégiée auprès de l’enfant ou une mère adoptive ou une personne significative autre qui a des contacts réguliers et répétés avec le petit qui permet de développer ce lien particulier entre eux.

2 – Le besoin de protection physique, de sécurité et de régulation.

Les jeunes enfants sont souvent déstabilisés devant des changements importants dans leur environnement. Un déménagement ou un divorce par exemple, un changement de garderie, l’arrivée d’un petit frère ou d’une petite sœur… tous ces évènements viennent perturber leur routine au quotidien.

Les nourrissons ont besoin de rituels, d’une vie la plus stable possible en famille et au niveau social et c’est ainsi que vient le sentiment de sécurité dans son environnement.

3 – Le besoin d’expériences adaptées aux différences individuelles.

On le dit souvent, chaque enfant est unique et dispose de son propre bagage tant au niveau émotionnel que relationnel, mais aussi au niveau de ses apprentissages et ce, selon son âge et sa maturité.

C’est pourquoi l’approche doit être individualisée et spécifique à l’enfant. Ce qui fonctionne pour un enfant peut être complètement désastreux pour un autre, et ce, même pour deux enfants de la même famille.

4 – Le besoin d’expériences adaptées au développement.

À chaque âge ses besoins.

Dès le 3e et ce jusqu’au 4e mois, le nourrisson apprend à se sentir sécurisé selon les expériences extérieures qu’il vit.

Entre 4 et 6 mois, c’est plutôt le développement de la sécurité intérieure qui lui permettra d’entrer en relation de confiance avec des personnes de son environnement.

Dans la tranche d’âge de 6 à 18 mois, c’est le développement du langage, des mots, de l’organisation de la pensée. Jouer, échanger, faire des activités qui évoluent avec le temps, selon ses apprentissages.

5 – Le besoin de limites, de structures, et d’attentes.

L’apprentissage d’un nourrisson dans son environnement de vie passe inévitablement par un encadrement doux, répété et patient. Les balises bien établies, enseignées de façon cohérente et avec une douce fermeté, font en sorte de conforter le jeune enfant à connaître les limites qui le rendent au final, plus sécure.

6 – Le besoin d’une communauté stable et de son soutien, de sa culture.

Il y a des personnes qui entourent un nourrisson qui peuvent contribuer à développer chez lui un sentiment d’appartenance, qu’il se sente aimé, intégré, accepté selon sa langue, sa culture, etc. Que ce soit à la maison, en famille élargie, à la garderie et plus tard à l’école, tous ces milieux sont aussi une source de développement personnel émotionnel important dans l’évolution d’un jeune enfant.

7 – La protection de notre avenir.

Avec l’éclatement des familles d’aujourd’hui, il faut rester soucieux vis-à-vis de l’enfant qui est, sans le vouloir, au cœur de la tourmente afin d’éviter les carences affectives, un manque de réponses à ses besoins essentiels qui pourraient avoir des conséquences majeures dans son devenir.

Les enfants d’aujourd’hui sont les adultes de demain, notre société à venir!

Continuer votre lecture: Comment envisager le temps parental?

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse courriel valide.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu