La prise de poids chez le nouveau-né est un élément primordial à prendre en compte. Lorsque l’on devient parents, on est devant l’une des responsabilités les plus importantes de notre vie, soit prendre soin d’un autre être vivant complètement dépendant de nos bons soins.


Dans ce billet :


Tous les parents veulent le meilleur pour leur bébé, souhaitent que rien n’arrive à leur poupon chéri et qu’il soit en parfaite santé. Après la naissance, tout ce qui touche notre bébé par rapport à l’ajustement de la vie extra‑utérine, soit apprendre à boire, prendre du poids et bien grandir demande un peu temps et d’adaptation. Physiologiquement, il est normal qu’un nouveau‑né perde du poids après sa naissance puisque différents éléments de son nouvel environnement le prédisposent à ce phénomène comme : la perte de chaleur, la perte de méconium et urine, la perte d’énergie ainsi que la coupure du cordon ombilical qui ne lui fournit plus d’apport liquidien venant de sa maman. Avec l’accouchement, le bébé devient un être à part entière qui a des besoins à satisfaire pour assurer sa croissance et son bon développement.

Si un bébé est né avec un retard de croissance, un petit poids, on dira que c’est un symptôme et non un diagnostic, mais il faut voir à rétablir la situation par la suite. C’est pourquoi il est important de bien suivre la prise de poids du nouveau-né.

Comment savoir si mon bébé reprend bien son poids?

Après la naissance, la perte de poids d’un bébé peut aller jusqu’à 10‑12 %. Pour certains enfants, cela correspond à plusieurs grammes en moins en quelques jours seulement. Vous remarquerez que les intervenants de la santé mettront temps et énergie pour vous soutenir afin de favoriser la prise de poids au plus tôt. Idéalement, un bébé devrait avoir repris son poids de naissance dans les deux semaines qui suivent l’accouchement. En quelques jours, certains auront repris et même dépassé leur poids initial et d’autres prendront plus de temps pour y arriver en remontant la courbe de poids plus lentement. Cela ne veut pas dire que votre bébé est malade ou qu’il ne va pas bien. Chaque situation, chaque bébé doit être évalué de façon individuelle.

Même si on dit que chaque bébé a son propre profil de croissance, la prise de poids moyenne envisagée pour un bébé né à terme et en santé représente environ 30 g par jour ou 210 g par semaine (½ livre), et ce, jusqu’à 3 mois de vie. Ensuite, le rythme de croissance diminuera légèrement et ralentira encore entre 6 mois et un an. En général, on peut dire que la grande majorité des bébés doubleront leur poids de naissance ou presque vers l’âge de 6 mois et le tripleront autour de 1 an. On peut donc dire que votre bébé grandit et grossit très rapidement dans la première année.

Photo - La prise de poids chez le nouveau-néPour mieux surveiller la croissance et le développement de votre bébé, la prise de poids, de sa taille et de son contour de tête (périmètre crânien) permettront aux intervenants de la santé de bien suivre son évolution à travers le temps. Ces données, prises lors des suivis de santé, sont consignées dans le dossier de votre bébé, à même le graphique des courbes de croissance conçu à cet effet par l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

En 2010, les courbes de croissance ont été mises à jour puis révisées en 2014 et adoptées par la Société canadienne de pédiatrie et le Groupe canadien d’endocrinologie pédiatrique (CPEG), autant pour les courbes des bébés nés à terme que pour celles relatives aux suivis des bébés prématurés. Elles sont adaptées en fonction du sexe de l’enfant puisque la croissance d’un bébé fille est différente d’un bébé garçon. Ces courbes sont aussi adaptées en fonction des différents pays et des caractéristiques de sa population. La surveillance de ces courbes permet aux professionnels de confirmer la bonne croissance ou de repérer rapidement d’éventuels troubles nutritionnels ou de santé chez les bébés. Mais attention à la tyrannie des balances!

On sait que le poids du bébé peut varier si on utilise des balances différentes, sont-elles bien calibrées? Parfois, les balances peuvent être trompeuses et amener beaucoup de stress aux intervenants mais très certainement aux parents. Peser le bébé reste un outil d’évaluation mais le résultat, le chiffre obtenu ne doit pas être pris seul. Il faut évaluer le bébé au sein directement, faire un examen clinique complet, voir son comportement habituel et finalement voir la production et la fréquence des boires.

Pourquoi certains bébés ont‑ils une prise de poids plus lente que d’autres?

Selon les statistiques disponibles, 18 % des nouveau‑nés auront plus de difficultés à reprendre du poids après la naissance. Une prise de poids plus lente peut impliquer plusieurs facteurs, autant par rapport au bébé lui‑même qu’à sa mère qui l’allaite.

Pour continuer l’article, veuillez consulter Les facteurs qui influencent la prise de poids chez le bébé.

Ce billet est également disponible en: English

Publicité - Medela - MedelaBoutique.ca - Ouvert 24 heures

2 Commentaires. Leave new

  • Bonjour Élise,

    Je comprends en gros votre situation. Je ne peux pas répondre comme cela à votre question par manque de données. Il faut s’entretenir directement pour avoir l’heure juste sur l’événement que vous vivez de façon personnelle. Je vous invite à voir mon site au lien suivant pour une consultation privée: https://mariefortier.com/consultation-privee

    au plaisir,

    Marie

  • Bonjour Marie,

    J’aimerais votre avis sur les bébés de petit poids, ma fille est née à 2,5 kg à 38 semaine, le personnel de l’hopital la considère de petit poids selon son âge gestationnel. Or, j’obtiens peu de réponses des intervenants sur les risques associés. Les risques que je lis sur le web (inspq; santé Canada; dispensaire diététique; etc.) sont alarmants, mais quand je questionne médecins et infirmières, on persiste à me dire que rien de tout ça ne devrait m’inquieter. Par contre, je n’y arrive pas et me culpabilise sans cesse en me demandant qu’est ce qui aurait dû avoir été mieux fait pendant ma grossesse. A 22 semaines de grossesse, ma fille se situait au-delà du 50e percentile et à 34 semaine, dans le 30e.

    Visiblement, une baisse constante aurait pu avoir été notée, alors que la médecin qui me suivait ne faisait que se réjouir à chaque rencontre de ma grossesse qui allait bien. En plus, j’avais remarqué dans la semaine 37 et 38 que je ne prenais plus de poids, mais ma médecin ne m’en parlait pas, alors je ne m’en étais pas inquiétée pendant que c’etait normal à ce stade.

    Je crains aussi d’avoir négligé mon alimentation à la fin de ma grossesse avec le stress occasionné par les dernières semaines au travail et les derniers préparatifs pour l’arrivee de bébé. Cela dit j’ai un bon revenu et mange bien d’ordre général, je ne garantis pas que j’ai chaque jour parfaitement mes 4 groupes alimentaires parce que je ne calcule pas trop, mais aurais-je pu avoir été à ce point carencée, au point de mettre au monde un bébé de petit poids? J’en doute…
    Il est vrai que je ne calculais pas les calories de plus a prendre pendant le 3ème trimestre, privilégiant plutôt d’écouter ma faim, tout simplement.

    Je cherche des réponses et suis par conséquent d’autant plus stressée et ne profite pas pleinement des premiers moments avec bébé.

    J’aimerais votre avis sur la question des petits poids en fonction de votre expérience : avez vous observé d’importantes problématiques de santé, des troubles langagiers, cognitifs ou autres, comme l’avancent certaines études? Que recommandez-vous de faire pour la suite des choses? J’allaite mon bébé et espère le faire le plus longtemps possible. Sinon je suis le type de parent qui fera tout pour bien stimuler mon bébé et favoriser son développement, mais toute recommandation additionnelle pouvant aider demeure bienvenue.

    Merci à l’avance de vos lumières, car j’ai l’impression qu’aucun intervenant autour de moi n’est en mesure de m’éclairer sur ce phénomène.

    Félicitation pour votre site qui comporte plusieurs ressources essentielles.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse courriel valide.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu