L’intimité d’un couple fait partie de la vie et permet le rapprochement, l’attachement et la rencontre de deux vulnérabilités qui partagent un moment précieux. Avec une grossesse, il est clair que la sexualité d’un couple change, un ajustement est souvent fait pour s’adapter à la situation. Mais le tout n’est pas toujours négatif, souvent bien au contraire. Ce corps qui en porte un autre peut découvrir une sensualité inexplorée et éprouver une attirance extraordinaire pour l’autre.


Dans ce billet :


Bien entendu, la sexualité, la réaction de la venue d’une grossesse et l’arrivée d’un bébé ne se vivent pas de la même manière pour tous. C’est normal, chacun vit cette intimité à sa manière. Chose certaine, durant la grossesse, le couple n’a pas à se soucier d’une contraception. Mais sous peu, le jour viendra où vous devrez à nouveau vous pencher sur cette question avant l’accouchement et parler ensemble afin de trouver une méthode qui pourra vous convenir en postnatal. Oui, vous avez bien lu, en parler avant même l’accouchement, car on le sait, plusieurs grossesses non prévues surviennent dans les semaines et les mois qui suivent un accouchement.

Après l’arrivée d’un bébé, les couples se questionnent souvent sur la façon de prévenir une autre grossesse puisque le cycle menstruel habituel est altéré avec les changements hormonaux. Quelle méthode prendrons‑nous? L’impact de cette contraception sur l’allaitement (s’il y a lieu) et aussi l’expérience de la femme sur les diverses contraceptions prises par le passé. Selon les croyances de chacun, plusieurs solutions s’offrent et il est bon de considérer toutes les options possibles avant d’arrêter votre décision.

Depuis quelques années on remarque que les méthodes naturelles de contraception et les méthodes barrières gagnent en popularité dans la planification des naissances. Dans la plupart des cas, on souhaite éviter les effets secondaires incommodants amenés par des contraceptifs qui contiennent des hormones synthétiques.

Définition des méthodes naturelles de contraception

Image - Méthode du calendrier Ogino - Les méthodes de contraception naturellesUne méthode contraceptive naturelle veut enseigner aux femmes et aux hommes à identifier la période de l’ovulation, la fenêtre de fertilité où éviter un rapport sexuel fécondant si la grossesse n’est pas désirée. Ou au contraire, connaître ces moments précis pour avoir des rapports qui offriraient une meilleure chance de concevoir. On appelle aussi les méthodes de contraception naturelles « Ogino » en référence à un gynécologue japonais du nom de Ogino (1882‑1975). Ce médecin a proposé une façon de planifier les naissances grâce à des calculs statistiques des cycles menstruels précédents d’où les appellations : méthode de cycles et plus tard, méthode du calendrier. La période de fertilité potentielle est calculée en fonction de l’ovulation et de la survie de l’ovule de 24 h et de celle des spermatozoïdes de 3‑4 jours. Mais cette méthode ne tient aucunement compte des ovulations précoces ou tardives.

Photo - Pieds de nouveau-né - Les méthodes de contraception naturellesLes méthodes de contraception sans hormones s’adressent à tous les couples qui souhaitent espacer les grossesses et qui sont prêts à s’abstenir de rapports sexuels avec pénétration durant une certaine période ou à utiliser une méthode barrière complémentaire pour les jours plus fertiles. Les méthodes naturelles de contrôle des naissances sont efficaces de 95 à 98 % si l’utilisation est parfaite et de 75 à 88 % si la méthode est plus ou moins respectée. Ce qui fait que le couple qui choisit les méthodes naturelles en contraception doit être aussi préparé ou avoir l’ouverture qu’une éventuelle grossesse survienne lors d’une ovulation inattendue. Dans ma pratique, il n’est pas rare de rencontrer des couples à leur premier bébé qui me disent : « Nous Marie, on veut laisser la nature faire et on aimerait avoir un 2e bébé éventuellement et s’il arrive là, c’est ok pour nous, on va l’accueillir avec plaisir. » Pourquoi pas!

Si vous souhaitez approfondir vos connaissances sur les nombreuses méthodes de contraception, voir le billet, Les options de méthodes de contraception naturelles.

Ce billet est également disponible en: English

4 Commentaires. Leave new

  • bonjour à vous,

    Chaque situation est unique pour chaque femme. Plusieurs choses doivent être regardées et questionnées avant de donner la pilule d’urgence, c’est pourquoi je vous conseille fortement de demander à votre pharmacien si vous avez besoin à ce niveau. Aussi, je pense que c’est important de prévenir la crainte de grossesse en vous protégeant de bonne façon afin d’éviter d’avoir à y recourir.
    bonne chance, Marie

  • contraception d'urgence
    09/12/2017 10:33 am

    J’ai appris beaucoup d’éléments mais que se passe t-il pour la contraception d’urgence ?

  • bonjour à vous, merci pour le commentaire. En fait, je ne l’ai pas mis encore car j’attendais d’autres données sur ce sujet mais vous dites, il est plus sécure d’avoir un suivi avec une conseillère de toute façon pour vous assurer de l’efficacité pour vous. Chaque situation est unique et les besoins différents et si vous tentez l’expérience, revenez moi et j’ajouterai votre commentaire au billet hihih, merci, Marie

  • Marie Valentin
    03/01/2017 10:59 am

    Bonjour Marie,
    J’aimerais me former aux méthodes naturelles et suis entrain de me renseigner pour acheter un moniteur de fertilité comme Lady-Comp, connaissez vous ? car vous n’en parlez pas dans votre billet.
    J’ai lu sur leur site qu’il était fiable à 99,3% et ils proposent un suivi par des conseillères pour aider au début.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse courriel valide.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu