Quelques trucs pratiques vous sont suggérés dans le billet Chien, chat et grossesse, que je vous invite à consulter dès maintenant. Mais, je vous donne spécifiquement, dans ce billet-ci, les informations permettant de faciliter le retour à la maison de la nouvelle maman avec son bébé. Encore une fois, je commencerai par les canins, puis poursuivrai en parlant des félins, puisque les trucs étant différents. Cela répondra plus précisément à vos demandes respectives. Toutes ces informations s’ajouteront aux connaissances apprises lors vos cours prénataux qui ne couvrent pas dans les fins détails toute cette dimension.

Le retour à la maison avec un chien

Le retour à la maison peut se faire avant même que vous alliez chercher votre chien là où vous l’avez fait garder lors de l’hospitalisation. Dès votre arrivée avec le bébé, il est important de passer avec lui dans toutes les pièces de la maison pour qu’il y laisse son odeur qui sera ainsi déjà partout dans la demeure quand votre chien y reviendra. En outre, lorsqu’il rentrera dans la maison, il verra le bébé comme un membre de plus dans la meute puisqu’il est déjà là à son retour; il faut aussi le laisser sentir le bébé, mais seulement lorsque ce dernier est calme, donc pas quand il est en crise. Un bébé qui crie peut avoir un impact majeur sur l’animal et engendrer de la peur et autres réactions indésirables.

Retenez aussi qu’il ne faut jamais laisser le tout-petit seul avec l’animal, même si ce dernier a toujours été gentil et eu un bon tempérament. Ne tenez rien pour acquis : un animal reste un animal! S’il est surpris, on ne sait pas quelle sera l’ampleur de sa réaction au final.

Il faut aussi tenter de respecter autant que possible la routine de votre chien, par exemple marcher seul avec lui pendant deux mois environ avant d’intégrer la poussette dans la promenade, ce qui facilitera l’intégration du bébé dans sa vie de tous les jours.

En tout temps, si votre animal grogne ou se montre excité, explosif, voire dangereux pour vous ou pour d’autres personnes, il serait alors souhaitable de rencontrer un spécialiste canin pour avoir son opinion sur la situation afin d’éviter que se produisent des situations vraiment désolantes. S’il est considéré comme réellement dangereux pour votre enfant, il vaudrait mieux voir à lui offrir une autre famille, sans enfant, où il sera plus heureux et, ainsi, garder la vôtre en sécurité.

je dirais qu’un animal reste un animal et qu’il ne faut pas avoir en lui une confiance aveugle, et ce, même si vous l’aimez beaucoup et qu’il ne s’est jamais montré agressif.

Le retour à la maison avec un chat

Les chats ont des réactions bien différentes. Contrairement à ce que l’on observe chez les chiens, certaines races de chats peuvent éprouver plus de difficulté que d’autres à s’adapter. C’est notamment le cas des siamois.

Lors du retour à la maison, ce serait donc une bonne idée d’offrir un festin à votre félin : thon, gâterie favorite… pour faire de l’arrivée du bébé une fête, car cela diminuera l’anxiété du chat. Vous pourrez lui permettre d’entrer dans la chambre du bébé en autant que vous y êtes aussi si le bébé s’y trouve. Prenez également note qu’un chat anxieux peut uriner à l’extérieur de sa litière; si cela persiste, sachez qu’il existe des anxiolytiques pour chats afin de les calmer et de les aider à mieux vivre la transition.

Règle générale, le chat veut jouer avec le bébé. Par contre, les mouvements du bébé, souvent soudains et imprévisibles, peuvent créer du stress chez lui s’il est surpris. Par réflexe, il pourrait vouloir se défendre, griffer ou mordre. C’est pourquoi le parent doit toujours rester vigilant. Si votre minou a un comportement vraiment surprenant, inhabituel, il serait indiqué de consulter un spécialiste dans le domaine pour s’assurer de la sécurité à la maison.

En conclusion

Je dirais qu’un animal reste un animal et qu’il ne faut pas avoir en lui une confiance aveugle, et ce, même si vous l’aimez beaucoup et qu’il ne s’est jamais montré agressif. De plus, le parent doit vite apprendre au très jeune enfant à respecter l’animal et lui montrer que ce n’est pas un « toutou » avec lequel il peut faire n’importe quoi… J’espère que vous aurez eu, par ce billet, les réponses à vos questions plus spécifiques pour vous préparer à l’arrivée de votre bébé à votre domicile en complément à votre préparation prénatale.

Je vous énumère ici les vidéos en lien avec ce sujet pour le visuel qui peut accompagner les nouvelles connaissances.

Les autres billets intéressants avec ce sujet comme information pré ou postnatale :

À bientôt, les parents!

Marie
La spécialiste des bébés

N’hésitez pas à partager vos expériences à l’aide d’un commentaire

Ce billet est également disponible en: English

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse courriel valide.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu