Photo - Choisir un bon soutien-gorge d'allaitement
Photo - Choisir un bon soutien-gorge d'allaitement

Quoi considérer à l’achat d’un soutien‑gorge d’allaitement?

31-32 semaines de grossesse > Conseils santé

Pour connaître la période idéale pour l’achat d’un soutien-gorge d’allaitement, consultez Quel est le moment parfait pour choisir un soutien‑gorge d’allaitement?

Photo - Soutien-gorge d'allaitement de nuit Medela

Quoi considérer à l’achat d’un soutien‑gorge d’allaitement? Il y a des éléments à considérer lorsqu’on choisit un soutien‑gorge d’allaitement.

Il faut d’abord:

  • Que votre soutien-gorge soit ajusté à votre morphologie et dans le temps selon la mesure de votre tour de cage thoracique et de votre poitrine;
  • Que votre soutien‑gorge corresponde à vos mensurations personnelles (il y en a de grandeurs variables);
  • Que le modèle choisi soit adaptatif dans le temps (différents ajustements);
  • Que les bretelles soient larges sur l’épaule. Encore plus si vous avez une forte poitrine, car le poids est plus lourd et les bretelles pourraient marquer vos épaules;
  • Que la matière de fabrication soit en coton, d’une matière la plus naturelle possible ou en microfibre extensible, « stretch »;
  • Que vous puissiez ouvrir et fermer le bonnet d’une seule main idéalement;
  • Avoir un bonnet souple et suffisamment grand pour soutenir des seins plus généreux (forte poitrine). Il existe des soutiens-gorge d’allaitement adaptés pour vous, ne vous découragez pas!
  • Que les agrafes qui attachent le bonnet se détachent facilement;

Les armatures, la structure rigide parfois ajoutée à la base des soutiens‑gorge, sont déconseillées dans le dernier trimestre de la grossesse et durant l’allaitement en raison des compressions possibles sur les tissus (blessures), les vaisseaux sanguins (sensibilité) et les canaux lactifères (mastite).

Si vous hésitez entre 2 tailles de bonnet, mieux vaut opter pour la plus grande des deux en pensant à la période d’engorgement qui viendra après l’accouchement.

Quelle grandeur de soutien‑gorge choisir?

Choisir un modèle de soutien‑gorge d’allaitement, c’est une chose mais comment bien mesurer la taille qui nous conviendra? Voilà le vrai défi à surmonter, surtout si vous êtes seule pour le faire.

Les deux mesures de base dont vous devez tenir compte dans le choix de votre soutien‑gorge d’allaitement reposent à la fois sur le tour de votre cage thoracique (puisqu’elle s’élargit durant la grossesse) et sur le tour de votre poitrine. Il n’est pas rare qu’une femme enceinte ait à changer de taille de soutien-gorge une ou deux fois et même plus, durant la grossesse jusqu’à l’allaitement.

Bien souvent, je vois des femmes enceintes avec un soutien-gorge pas du tout approprié pour elles, soit bien trop grand ou bien trop serré pour elles ce qui n’apporte en rien, le confort et le soutien recherché. Ce n’est pas toujours évident de connaître la bonne taille adaptée à notre morphologie. Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais, j’ai jamais cherché à comprendre, jusqu’à présent, le chiffre et la lettre pris en compte pour désigner une grandeur d’un soutien-gorge. Comme exemple: la taille 34B, que veut dire le 34 et que veut dire le B?

Hé oui! Moi aussi j’en apprends des choses en approfondissant des sujets pour vous. Avec ma spécialiste dans le domaine, j’ai appris que le chiffre correspond à la mesure, en pouces de ce cas-ci, du contour thoracique qui fait référence au tour complet de la cage thoracique juste sous vos seins. La deuxième mesure à prendre correspond au contour de votre poitrine au niveau de la partie la plus large de votre buste qui détermine la profondeur du bonnet du soutien-gorge, exemple ici 36 pouces, mesure à garder pour ensuite faire la différence entre la mesure de votre poitrine moins la mesure de la base du thorax, soit, 36-34= 2 pouces. C’est ce dernier résultat qui va déterminer la lettre qui va avec votre grandeur. Pour le A, on s’attend à 1 pouce de différence entre nos deux mesures de base, le B, 2 pouces d’écart, le C, 3 pouces, le D, 4 pouces et ensuite, DD, ou DDD qui vont avec des tailles encore plus grandes. On regarde ensuite, le tableau de conversion du fabricant pour avoir la réponse à savoir si la taille petite, moyenne, large ou très large serait la bonne taille pour vous. Je porte à votre attention une capsule vidéo que j’ai fait et intégré ici pour vous montrer concrètement comment prendre les mesures et j’ai pensé aussi mettre un tableau d’interprétation de vos mesures, une fiche descriptive pour vous aider à y voir plus clair sur les mesures à prendre, dessins explicatifs à l’appui. Aussi, vous pouvez consulter une vendeuse qualifiée qui prendra vos mesures adéquatement, conseillera un modèle et supervisera votre essayage. Ainsi, vous aurez toutes les chances de trouver le bon modèle pour vous.

Pour en savoir plus, visionner la vidéo Comment mesurer un soutien-gorge de grossesse et d’allaitement?

Pour le nettoyage, que me conseillez‑vous?

Photo - Choisir un bon soutien-gorge d'allaitementHabituellement, on suggère de laver nos soutiens‑gorge à la main pour en augmenter la durée de vie. Mais quand arrive un bébé, il est certain qu’on choisira un modèle facile à entretenir et qui sèche rapidement. Souvent je conseille de laver les soutiens‑gorge d’allaitement au savon doux, non parfumé, en même temps que le lavage des vêtements de bébé, avec un bon rinçage. Toutefois, il faut de préférence éviter la sécheuse.

Combien coûte un bon soutien‑gorge d’allaitement?

Vous pouvez vous attendre à payer facilement entre 30 et 90 $ pour un soutien‑gorge d’allaitement. Le prix variera en fonction du tissu, des caractéristiques qu’il propose et aussi de l’esthétisme, les fioritures.

Il n’est pas simple de trouver un bon soutien‑gorge en général pour notre quotidien alors pardonnez‑vous de ne pas trop savoir comment trouver le bon pour votre allaitement. En espérant que ce billet puisse mieux guider votre choix.

À bientôt,

Marie
La spécialiste des bébés

 

Découvrir nos vidéos

Adhérez à un forfait mensuel ou trimestriel dès maintenant afin d’accéder aux vidéos complètes

Pratique sage-femme

Pratique sage-femme

Johanne Royer, sage-femme, parle de sa profession avec Marie. Quelle formation a-t-elle reçue? Quel est son rôle pendant la grossesse,
Vidéo préparation affective à la naissance

Vidéo préparation affective à la naissance

La préparation affective à la naissance, souvent appelée haptonomie, est une approche très intéressante à connaître pour communiquer avec le
Méthode Bonapace

Méthode Bonapace

Vous êtes nerveux quant à l’arrivée prochaine de bébé? Vous vous questionnez sur votre rôle comme accompagnateur pendant le travail
Prendre le poids d'un nourrisson

Prendre le poids d’un nourrisson

Vous vous questionnez pourquoi, comment et quand peser votre nouveau bébé? Vous trouverez juste ici les réponses, avec en plus