Quelle expérience que de vivre une situation préoccupante lorsque ça touche la santé comme celle que nous vivons présentement à l’échelle mondiale avec le “ coronavirus “. Pour ma part, c’est la première fois de ma vie que je vis pareille circonstance. Jusqu’à présent, ce genre de tragédie était relatée davantage dans certains récits de notre histoire, mais là, c’est du réel et ça nous touche directement!

Un vent de panique semble se dessiner depuis quelques temps. Pour monsieur et madame tout le monde, le stress commence à monter sans le vouloir avec toutes les informations qui circulent et que l’on reçoit qui montrent l’étendue de la pandémie au fil du temps un peu partout sur la planète. Les mesures d’urgence, draconiennes, entreprises par plusieurs gouvernements pour contrer la propagation démontrent que la pandémie est plus que sérieuse et que les actions mises de l’avant sont non seulement nécessaires, mais bien, essentielles si l’on veut contrecarrer ce fléau.

C’est normal que le coronavirus soulève des inquiétudes puisqu’on fait face à beaucoup d’inconnu, c’est très légitime.

Imaginez pour les parents qui ont de jeunes bébés à la maison, des femmes enceintes qui vivent déjà des stress importants reliés à leur condition… Comment tout ce beau monde se sent présentement face au coronavirus?!


Dans ce billet :

COVID-19 : Qu’en est-il pour les bébés et les femmes enceintes?
Manifestations cliniques de l’infection du coronavirus
COVID-19, les mesures à prendre


Virus COVID-19

Le virus COVID-19 a été identifié en Chine tout récemment lors de l’apparition de la maladie dans ce pays. “Co” pour Corona,
“ Vi “ pour virus et “ D “ pour maladie (disease) en anglais. Même si on dit que c’est un nouveau virus, il faut aussi préciser qu’il serait dans la même famille que d’autres virus que l’on connaît déjà qui amènent des troubles respiratoires aigus et sévères et aussi plusieurs types de rhumes.

La transmission

Comme un grand nombre d’infection, le COVID-19 peut se transmettre d’une personne à l’autre par contacts directs, étroits, rapprochés et aussi via des gouttelettes de salives provenant d’une personne infectée lorsqu’elle tousse ou éternue. La semaine dernière à peine, on pensait que ce type de virus ne pouvait vivre que 3 heures sur une surface inerte sèche et plus de 6 heures sur une surface humide. Plus récemment, les scientifiques ajoutent des données sur la survie du virus sur le cuivre, soit 24 heures, sur le carton, plastique ou acier inoxydable, jusqu’à 2, 3 jours. Noter qu’un nettoyant désinfectant peut éliminer le virus.

Qui sont plus à risque à l’infection du COVID-19

Le COVID-19 peut toucher toutes personnes peu importe l’âge, l’ethnie et l’origine raciale.

Toutefois, ce qui semble se démarquer dans les cas recensés jusqu’à présent, montre que le virus n’est mortel que dans de rares cas et les décès enregistrés sont concentrés dans une population plus âgée qui avait au préalable, une condition de santé de vulnérabilité.

Pour lire la suite, rendez-vous à COVID-19 : Qu’en est-il pour les bébés et les femmes enceintes?

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse courriel valide.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu