gtag('config', 'AW-970745833');

Mise à jour 2018-06-04

Est-ce que je peux baigner mon bébé de 3 mois dans un lac naturel? Nos parents vivent sur le bord de l’eau et on aimerait bien se baigner avec le bébé. J’aimerais ton avis sur la question. Merci pour toutes les informations que tu nous donnes!  À bientôt, Catherine.


Bonne question, Catherine, et je pense que la réponse servira à bon nombre de parents qui se questionnent sur la baignade possible de leur bébé de moins d’un an.

Si on regarde la littérature et les opinions de professionnels sur le sujet, on peut constater rapidement que les réponses ne sont pas toutes uniformes. Mais je pense qu’il y a une logique, une cohérence de base qui est indispensable à connaître pour qu’un parent fasse ensuite un choix éclairé sur la question.

On sait qu’un bébé de moins d’un an a un système thermorégulateur qui contrôle sa température corporelle encore immature et pas toujours équilibrée, ce qui fait qu’il peut réagir plus facilement au froid ou au changement brusque de température. Il faut donc en tenir en compte.

Aussi, on sait que les jeunes bébés de cet âge sont à construire leur immunité afin de se protéger de plus en plus des agents pathogènes pouvant les contaminer dans leur environnement. C’est d’ailleurs pourquoi on préconise la vaccination des jeunes bébés pour aider à leur protection.

Le constat que le bébé soit plus sensible aux infections m’amène à penser qu’ils sont vraisemblablement plus à risque face à certains envahisseurs potentiels qui vivent dans les lacs naturels et rivières. Il y a de plus en plus d’algues vertes, de bactéries et de pollution qui sont identifiées et contaminent malheureusement plusieurs plans d’eau, surtout dans la période chaude, justifiant souvent l’arrêt de la baignade pour toutes personnes, encore plus pour un bébé. De plus, il n’y a aucun bénéfice à précipiter la baignade de votre bébé de moins d’un an dans un lac ou un étang. Cela ne viendra pas contribuer à ce qu’il aime l’eau plus vite dans sa vie.

Je vais te donner des petits conseils, Catherine, même au‑delà de ta question comme informations générales qui me semblent tout à fait logiques et cohérentes avec la réalité et le discours de plusieurs professionnels, mais il n’y a rien de coulé dans le béton et rien d’officiel de la santé publique là‑dessus.

Les lacs et rivières (ou bassins artificiels)

Dans des lacs et les rivières, tu ne sais jamais si cette eau est contaminée ou pas par des micro‑organismes comme des : bactéries, virus, parasites, germes divers, champignons, algues bleues, vertes ou autres polluants. Selon les analyses, on peut même retrouver une contamination possible aux bactéries contenues dans les selles d’humain (rejet des eaux usées) ou d’animaux qui vivent à proximité.

Se baigner dans une rivière, un lac ou un étang, où l’eau est stagnante, multiplie les possibilités de contamination et rend la baignade parfois dangereuse. La nature est gorgée d’agents pathogènes pour l’équilibre de l’environnement, mais ceux‑ci peuvent provoquer des réactions indésirables chez certaines personnes plus vulnérables, comme chez les bébés. Ils peuvent être contaminés soit en avalant de l’eau, soit par le contact cutané ou encore en respirant les émanations irritantes provenant du plan d’eau. Les gastro‑entérites, les éruptions cutanées (dermatite du baigneur),  les réactions allergiques et des infections respiratoires, comme l’otite (du baigneur), sont des exemples de réactions possibles suite à une baignade dans des eaux contaminées. C’est pourquoi la baignade d’un bébé de moins d’un an n’est pas recommandée dans les lacs ou autres plans d’eau naturels.

La piscine publique

Baigner son bébé dans une piscine publique peut être possible à partir de 6 mois de vie, mais jamais la tête dans l’eau. Je sais que certains auteurs diront plutôt 3 ou 4 mois, mais personnellement je les trouve petits encore.

Les baigneurs ne peuvent pas se fier à la clarté de l’eau pour évaluer la qualité de l’eau des piscines. Pour baigner un jeune bébé dans un lieu public, il faut que l’eau de la piscine soit bien contrôlée au niveau des agents antibactériens, avec le chlore ou le sel, afin de limiter le plus possible la contamination de l’eau. De plus, la température de l’eau doit être assez chaude pour éviter le changement brusque de température pour votre bébé, mais pas trop chaude non plus puisque l’eau sera plus susceptible d’être contaminée. Mettez une couche spécialement conçue pour la baignade à votre bébé.

La plupart des piscines publiques sont régies par des tests d’eaux répétés régulièrement pour ajuster les produits nécessaires afin de maintenir la qualité de l’eau. Les résultats obtenus doivent être mis en évidence au public pour que vous puissiez les vérifier avant de profiter de la piscine. Également, il est souhaité d’éviter les heures de grand soleil, soit entre 11 heures et 15 heures et aussi les foules qui s’y trouvent souvent.

Si le bébé pleure, s’il semble avoir froid et s’il est fatigué, vaut mieux le sortir. Au départ, favorisez de courtes périodes dans l’eau pour le familiariser à petite dose. N’oubliez pas aussi de protéger le bébé, en fonction de l’âge, des rayons du soleil avec lunettes, chapeau, crème solaire, parasol, vêtements appropriés et pour plus de détails sur ce thème spécifique, voir mon billet Crème solaire ou pas?

La piscine à la maison

Si vous avez votre propre piscine à la maison et que vous gérez vous‑même les tests d’eau et les produits à y ajouter, on peut alors penser qu’un bébé d’un mois pourrait être baigné si les conditions idéales sont réunies. Dans la chaude période de l’été, je suggère souvent aux mamans qui allaitent de le faire dans leur propre piscine à l’ombre pour leur confort et aussi pour le bébé qui, ainsi, a moins chaud collé à sa mère.

Une bonne idée aussi est de retirer le costume de bain du bébé dans l’eau, s’il en porte un, avant de le sortir  pour le recouvrir vite d’une serviette pour retrouver sa bonne température rapidement. Ainsi, le choc est moins grand!

Voilà, Catherine! Je ne peux pas dire que ces conseils font l’unanimité, mais je suis certaine que ton bon jugement de parent te servira à prendre la décision qui te conviendra le mieux en regard des informations ici rassemblées. À bientôt et bon été!

Marie
La spécialiste des bébés

Ce billet est également disponible en: English

2 Commentaires. Leave new

  • Bonjour Cindy,

    En fait, pour la baignade dans une piscine publique, on peut en autant que les tests de l’eau soit effectués régulièrement et conformes, si vous savez cela de la part des responsables de la piscine, c’est ok.

    au plaisir et bon été
    Marie

  • Pourquoi dites-vous de ne jamais mettre la tête de bébé dans l’eau dans une piscine publique? Je suis des cours de natation avec ma fille de 8 mois et on met la tête dans l’eau.. Quelques secondes bien sur! Merci!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse courriel valide.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu