L’anxiété de séparation et les terreurs nocturnes

Postnatal

Pour lire le début de ce billet, consultez Les problèmes de sommeil des bébés de 0 à 1 an.

Mise à jour du billet le 15 mars 2021

Plusieurs parents s’inquiètent du phénomène de l’anxiété de séparation et les terreurs nocturnes. Voici quelques informations à ce propos.

L’anxiété ou angoisse de séparation est normale et transitoire chez un bébé vers l’âge de 9, 10 mois. À cet âge, la notion du temps et la mémoire sont limitées pour un bébé. C’est pourquoi il réagira fortement lorsqu’il se rend compte de l’absence de son parent près de lui et plus fréquemment de sa mère qui passe souvent plus de temps à ses côtés. Également, lors de son coucher, quand sa mère ou son père quitte sa chambre, il veut être rassuré sur votre présence. Cela fait partie du développement normal d’un bébé. Le coucher avec son objet rassurant aidera, car peu importe où il se trouve, il a une sécurité près de lui.

Un déménagement pourrait causer la même réaction, car son environnement a changé et il veut s’assurer que vous soyez encore avec lui. Il ne faut pas le plaindre! Si vous répondez au moindre de ses désirs, cela augmentera sa dépendance à votre présence pour son endormissement.

La phase d’opposition de 18 à 24 mois se manifestera un peu de la même façon. Il réagira très fortement au fait que vous ne faites pas ce qu’il veut. Les parents avec une attitude cohérente et constante et un comportement en lien avec la régularité de la routine de sommeil règleront plus rapidement la situation.

bebe_plus_age_terreurs_nocturnesLes terreurs nocturnes touchent 6 % des enfants de 18 mois jusqu’à 6 ans et parfois un peu avant (après 1 an). Elles touchent aussi plus les garçons. Cette phase, même si impressionnante par ses manifestations, n’est pas du tout dangereuse pour votre enfant.

Les enfants peuvent se réveiller la nuit en criant, les yeux grands ouverts avec un air effrayé, de la sueur et ils sont souvent très agités.

Ces terreurs arrivent davantage dans la phase paradoxale et de latence du cycle de sommeil (phase des rêves et des cauchemars) et se règlent avec la maintenance de leur routine. Ils retrouvent ainsi leur sécurité.

La peur du noir et les cauchemars sont aussi possibles chez les enfants de 18 à 24 mois mais très rarement avant. Encore une fois, c’est lié à l’étape de développement neurologique de l’enfant.

Pour en apprendre sur les siestes, consultez le prochain billet : Les siestes

Découvrir nos vidéos

Adhérez à un forfait mensuel ou trimestriel dès maintenant afin d’accéder aux vidéos complètes

Voir toutes les vidéos.

Miniature vidéo bonnes habitudes de vie et grossesse

Bonnes habitudes de vie et grossesse

Comme future mère, vous voulez faire de votre mieux pour optimiser le développement de votre bébé. Voici les plus récentes
Accouchement en maison des naissances

Accouchement en maison des naissances

Marie assiste à l’accouchement du 4e enfant de Amy et Greg. Le couple a choisi la maison des naissances pour donner
Miniature vidéo danse d'apaisement

Danse d’apaisement

Bébé est inconsolable. Vous avez épuisé votre répertoire de techniques de consolation. Avez-vous essayé la danse d’apaisement? Par des mouvements
Miniature vidéo la méthode bonapace

Méthode Bonapace

Vous êtes nerveux quant à l’arrivée prochaine de bébé? Vous vous questionnez sur votre rôle comme accompagnateur pendant le travail

Découvrir d’autres articles

Photo - femme enceinte qui pratique le yoga

Bien-être personnel

Pour favoriser votre bien-être durant la grossesse, lisez le billet, Bien dans sa tête et dans son corps durant la grossesse. Chant prénatal Jacinthe Lavoie
Photo - enfant à la garderie

Les types de services de garde

Pour faciliter le retour au travail, voyez le billet traitant de ce sujet : Retour au travail et garderie Les types de services de garde diffèrent
Quoi savoir avant de percer les oreilles de bébé?

Quoi savoir avant de percer les oreilles de bébé?

Il n’est pas recommandé de faire percer les lobes d’oreilles d’un bébé avant 3 mois. Cela dit, je peux ajouter que le plus souvent, le
Les conseils aux parents, comment s’y retrouver?

Les conseils aux parents, comment s’y retrouver?

Comment s’y retrouver pour prendre les meilleures décisions pour votre poupon? Qui a raison? Quelle est la formule gagnante?

L’anxiété de séparation et les terreurs nocturnes

Par Marie Fortier Temps de lecture: 2 min
12