Avez-vous lu la partie précédente : Croyances et coutumes autour du monde?

Si on s’arrête en Colombie. Il y a de grandes variations de vécu en ce qui concerne le parentage lorsqu’on tient compte des milieux de vie urbains ou ruraux, de leurs revenus et de leur religion comme dans bien d’autres pays d’ailleurs.

En Colombie, les enfants sont perçus au niveau spirituel comme « Un cadeau de Dieu » et le mariage est très important puisque le but du mariage est, de fonder une famille.

En milieu urbain

Si l’on vient de la ville, et que les personnes sont plus éduquées, avec un bon revenu familial, on peut remarquer que les couples attendent maintenant plus longtemps avant de concevoir un bébé. Lorsqu’une grossesse survient, les pères sont aussi plus impliqués qu’auparavant et donnent plus d’attention à leur amoureuse et s’occupent plus de leurs enfants par la suite.

Les femmes sont suivis de près tout au long de la grossesse et elles sont préparées et informées pour la naissance de leur bébé en prénatal. Les parents plus fortunés qui ont de bonnes assurances privées vivent les accouchements bien différemment. Ces femmes peuvent choisir si elle souhaite un accouchement vaginal ou une césarienne prévue à l’avance pour éviter la douleur, avec l’accord de leur médecin et peuvent avoir accès à différents moyens de soulagement de la douleur, tel que l’épidurale. Dans ce milieu, les accouchements se passent le plus souvent à l’hôpital et le père peut assister selon son désir.

L’allaitement est un choix pour la nouvelle mère colombienne. La majorité tente l’expérience, mais les données montrent qu’il y a une forte tendance vers le biberon, et ce, surtout dans les dernières années.

En milieu rural

En milieu plus rural, les choses sont plus longues à changer et il y a beaucoup plus d’enfants à naître par famille. Elles les ont très jeunes et même très très jeunes parfois. Les femmes accouchent davantage naturellement, à leur domicile, seule ou avec une femme de son entourage qui la soutient. Puisqu’elles ne bénéficient pas d’assurances pour les coûts engendrés lors d’un suivi de santé, les femmes enceintes qui habitent les campagnes plus loin des villes peinent souvent à recevoir les soins nécessaires à leur bien-être et celui de leurs enfants.

Il y a des croyances intéressantes en Colombie, comme par exemple le fait que l’on suggère à la femme enceinte de manger du brocoli durant la grossesse pour le développement du cerveau du bébé puis, pour la nouvelle mère de manger du poulet à tous les jours pour bien récupérer.

En conclusion

Enfin, ce texte donne une très faible idée de comment se passe une grossesse ou un accouchement à travers le monde. Mais, ces quelques données nous rapprochent des autres mères, pères qui vivent la parentalité ailleurs que chez nous et nous sensibilise en même temps, aux différences, d’où on vient et de l’évolution des pratiques à travers le temps.

Je vous laisse là-dessus pour l’instant, mais je vous reviendrai avec d’autres partages d’expérience de la maternité et paternité dans le monde.

À très bientôt,

Marie

Pour continuer vos lectures sur le sujet :

Apprenez-en plus sur le sujet en visionnant mes vidéos :

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse courriel valide.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu