Marie, je suis une nouvelle maman et je ne sais pas si c’est normal, mais je me réveille la nuit toute mouillée, littéralement en sueur! Ça ne m’est jamais arrivé auparavant, et je n’ai pas de fièvre. Le reste de la journée, cela se passe bien, sais-tu ce qui m’arrive? Merci à l’avance, Cathy


 

Je suis contente Cathy que tu poses cette question, car la grande majorité des nouvelles mères vivent des épisodes de sueurs nocturnes sans pour autant comprendre vraiment pourquoi cela leur arrive.

On appelle ce phénomène de «l’hyperhidrose», un grand mot pour expliquer un niveau de sueur excessive. Ce phénomène s’explique en regard des glandes sudoripares, glandes qui se situent au niveau de la peau, mais qui fonctionnent de façon aberrante, hyperactive et la résultante explique la perte de liquide via la peau appelée sueur ou diaphorèse ou transpiration excessive.

Dans les faits, suite à une naissance, il y a un débalancement hormonal majeur qui déclenche une perte liquidienne importante de l’organisme de la nouvelle mère. Le volume sanguin à la hausse tout au long de la grossesse avait créé une surcharge de liquide qu’elle doit maintenant éliminée suite à  l’accouchement.

La première semaine postnatale et les changements hormonales

La première semaine postnatale est la plus marquée dans ce processus. Cela peut prendre entre 3 et 6 semaines environ pour que la femme retrouve sa normalité, son volume sanguin d’avant grossesse. C’est pourquoi la nouvelle mère aura des mictions répétées, un peu comme lors de sa grossesse, ainsi que de la transpiration plus importante qu’à son habitude, surtout la nuit. Cette perte importante de liquide impactera sur une baisse de poids significative en cette période postnatale. Certaines nouvelles mamans disent devoir changer leurs vêtements et leurs draps au complet le matin venu à cause de leur perte de sueur importante, mais ceci est un processus transitoire et non permanent.

La fluctuation hormonale post-accouchement

La fluctuation hormonale vécue en postnatal est donc en grande partie responsable de ces sueurs nocturnes passagères. Par contre, les sueurs peuvent se répéter parfois, à plus petite échelle, chez certaines femmes plus sensibles aux modifications hormonales (ex.: juste avant d’avoir leur menstruation).

Il faut savoir également que si les symptômes de sueurs nocturnes persistent ou se font sentir à tout moment de la journée également, vaut mieux adresser cette situation à votre médecin lors de votre suivi postnatal, puisque d’autres conditions de santé peuvent être à l’origine de symptômes similaires comme un dérèglement de la glande thyroïde ou présenter des signes d’hypoglycémie.

Voilà Cathy pour les explications à ton questionnement, et comme tu peux le constater, tu es NORMALE!!!

Prenez soin de vous, chère famille, et à la prochaine!

Marie

Pour continuer votre lecture, consultez mes articles sur le même sujet:

Et visionnez ces vidéos:

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse courriel valide.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu