gtag('config', 'AW-970745833');

Pour en apprendre plus sur les diètes alimentaires en lien avec les allergies, rendez-vous au billet précédent : Une diète alimentaire pour prévenir les allergies?

Allergie ou intolérance au lactose (sucre du lait) sont très rare pour les jeunes bébés et souvent en lien avec son hérédité (histoire familiale), sa génétique.

La statistique en lien est de 1 cas sur 1 million, alors je pense qu’on ne doit pas trop s’inquiéter de ce côté, n’est-ce pas?

Dans les derniers écrits disponibles, on parle plutôt d’un déficit en lactase que d’intolérance au lactose. C’est le manque de cette enzyme, qui digère le sucre du lait (lactose), qui serait à l’origine de certaines réactions chez des nourrissons, au lieu d’une réaction de défense de son système immunitaire encore immature qu’on voit dans les cas d’allergies alimentaires plus importants. Même en donnant cette enzyme par la bouche au bébé, cela ne semble pas vraiment changer la situation au final. Vu la rareté de cette situation, la mère n’a pas à cesser son allaitement mais on peut lui suggérer de consulter pour avoir du soutien vis-à-vis son vécu d’allaitement avec son bébé et obtenir une évaluation complète.  

Des parents me contactent régulièrement pour me dire qu’ils ont changé de formule à leur bébé 3 fois en 3 semaines de vie, soit disant parce que leur bébé serait intolérant ou allergique. Pourquoi disent‑ils cela? Parce qu’ils ont remarqué que leur bébé pleurait le soir ou que ses selles étaient un peu dures en sortant. Erreur! Il ne faut pas autodiagnostiquer une intolérance ou une allergie à un bébé et changer la préparation commerciale sans avoir une recommandation d’un professionnel de la santé. Je remarque que plusieurs parents changent la formule pour leur bébé mais demeurent dans la même catégorie de composition. Donc, ils ont changé de compagnie mais ils ont donné un lait équivalent au précédent.

Le système gastro‑intestinal d’un bébé a besoin de temps pour s’adapter à un lait. Autant pour le lait maternel que pour les formules artificielles, le système doit apprendre à le digérer et à l’assimiler. En général, les signes d’allergie se développent dans le temps. Il faut avoir des contacts répétés pour montrer des réactions. La plupart du temps, quelques semaines sont nécessaires avant de voir les réactions apparaître peu à peu. Est‑ce des malaises ou des réactions normales chez mon bébé? Ou bien peut‑être une intolérance ou une allergie alimentaire? Ouf! Comment les parents peuvent‑ils savoir?

Pour poursuivre la lecture, consultez Qu’est-ce qu’une allergie alimentaire?

Ce billet est également disponible en: English

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse courriel valide.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu